Astek vise les 500 M€ de CA en 2024 et le milliard à terme

Jean-Luc Bernard, fondateur d'Astek : « Astek atteindra plus rapidement son objectif d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, et confortera sa position d'acteur de référence en Europe de l'Est, au Canada et en France. » Crédit photo  : Astek

Jean-Luc Bernard, fondateur d'Astek : « Astek atteindra plus rapidement son objectif d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, et confortera sa position d'acteur de référence en Europe de l'Est, au Canada et en France. » Crédit photo : Astek

Confortée par les 200 M€ qu'elle vient de lever, l'ESN Astek compter développer rapidement ses revenus en poursuivant sa politique active de croissance externe. Cette année, son chiffre d'affaires devrait atteindre 360 M€.

L'ESN Astek veut profiter d'un marché mondial des services IT fragmenté et qui continue de se consolider pour mieux se développer. La société française vient d'obtenir un financement unitranche de 200 M€, arrangé par le fonds de dette primaire américain H.I.G. Whitehorse et auquel participe AXA IMS Alts. En 2019, elle avait déjà levé 95 millions d'euros de dette unitranche auprès du fonds d'investissement Tikehau Capital. Parallèlement à l'obtention du nouveau financement, Astek a ouvert plus largement son capital à son équipe de management, aux côtés de ses dirigeants et de son fondateur, Jean-Luc Bernard. Ce dernier déclare : « Astek atteindra plus rapidement son objectif d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, et confortera sa position d'acteur de référence en Europe de l'Est, au Canada et en France. »

Déjà six rachats au cours des deux dernières années

Avant d'atteindre ce niveau de revenus, Astek devra déjà passer la barre des 500 M$ de chiffre d'affaires combinés à une marge d'EBITDA supérieure à 10% d'ici quatre ans. C'est, en tous cas, ce que prévoit son plan stratégique Ambition 2024. Pour y parvenir, l'entreprise va utiliser les fonds récemment levés pour poursuivre sa politique d'acquisitions, « en complément d'un important développement organique ». Aux cours des deux dernières années, l'ESN fondée en 1988 a réalisé pas moins de six rachats ciblés. Ceux du Néerlandais Immunue-IT (février 2021), des Français Ineat (décembre 2020) et Initek (juillet 2019), du Canadien Meritek (novembre 2020), et des Polonais Prosoft Lab et Core Service (décembre 2019).

Une partie de ces acquisitions a déjà permis à Astek de porter son chiffre d'affaires au-delà des 270 M€ en 2020. Cette année, ses revenus devraient atteindre 360 M€. Présente dans 18 pays et sur les cinq continents, l'ESN sise à Boulogne-Billancourt (92) disposait d'un effectif de 5 000 collaborateurs à la fin 2020.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité