Groupe Astek récompensé pour sa croissance, plus rapide que prévue

Julien Gavaldon, le dirigeant du groupe Astek, a reçu le prix de la « Stratégie de croissance ETI/Grande Entreprise » décerné à la société le 16 septembre par Numeum et KPMG. Crédit photo : D.R.

Julien Gavaldon, le dirigeant du groupe Astek, a reçu le prix de la « Stratégie de croissance ETI/Grande Entreprise » décerné à la société le 16 septembre par Numeum et KPMG. Crédit photo : D.R.

Lauréat du prix de la « Stratégie de croissance ETI/Grande Entreprise » décerné par Numeum et KPMG, le groupe Astek devrait atteindre avec deux ans d'avance l'objectif de 500 M€ de revenus qu'il s'était fixé pour 2024.

Le groupe Astek a été placé sous les feux des projecteurs lors du cinquième Rendez-vous des ESN & ICT qui se tenait le 16 septembre à Paris. A cet occasion, Numeum et KPMG, les organisateurs, ont remis le prix de la « Stratégie de croissance ETI/Grande Entreprise » à la société d'ingénierie et de conseil en technologies représentée par son dirigeant, Julien Gavaldon. Cette distinction, décernée l'an dernier à Inetum (ex-GFI Informatique), récompense notamment le fort développement du groupe Astek en France et à l'international.

Une forte croissance organique associé à de nombreux rachats

Implantée dans 21 pays sur les 5 continents, la société sise à Boulogne-Billancourt mise à la fois sur une croissance organique de plus de 20% par an et une stratégie d'acquisition offensive. Au cours des trois dernières années, elle a racheté pas moins de sept entreprises. La dernière en date (septembre 2022) est le Groupe français IT&M qui vient renforcer le positionnement de son nouveau propriétaire sur le conseil et la data.  Précédemment, le groupe Astek a également fait entrer dans son giron le suédois Conmore et la société hexagonale Emisys.

Près de 40% de progression attendue en 2022

Les croissances organique et externe cumulées du groupe Astek lui ont permis de dégager 360 M€ de chiffre d'affaires (+33%) en 2021. En France, les revenus de l'entreprise atteignaient alors 173,9 M€ et la situait à la 36ème position au classement des ESN et ICT locales. En 2022, la société de services a toutes les chances de gagner encore des places, puisqu'elle compte atteindre avec deux ans d'avance l'objectif de 500 M€ de facturations qu'elle s'était initialement fixé à 2024 sur l'ensemble du globe.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité