Asus mis à l'amende par Bruxelles pour pratiques anticoncurrentielles

Bruxelles a sanctionné Asus pour avoir adopté des pratique anticoncurrentielles dans l'UE entre 2011 et 2014. Illustration : D.R.

Bruxelles a sanctionné Asus pour avoir adopté des pratique anticoncurrentielles dans l'UE entre 2011 et 2014. Illustration : D.R.

Entre 2011 et 2014, Asus a imposé aux cybermarchands français et allemands les tarifs à la revente de ses produits. Ceux qui ne se pliaient pas aux directives du fabricant taiwanais se voyaient notamment menacés de ne plus être approvisionnés.

Asus écope d'une amende de 63,5 M€ infligée par la commission européenne. Comme Denon & Marantz (7,7 M€ d'amende), Philips (29,8 M€) et Pioneer (10,1 M€), le fabricant taiwanais de PC portables, de moniteurs et de mobiles se voit reprocher par Bruxelles « d'avoir appliqué des prix de vente imposés fixes ou minimaux » en limitant la possibilité pour ses revendeurs en ligne de fixer leur propre tarif de détail.

En pratique, les fournisseurs entraient en contact avec les cybermarchands commercialisant leurs produits à des prix peu élevés. Et gare à ceux qui ne se pliaient pas aux tarifs demandés : ils s'exposaient à des menaces et des sanctions prenant par exemple la forme d'une cessation de leurs approvisionnements. Ces comportements, Asus les a adoptés en France et en Allemagne entre 2011 et 2014.

Asus obtient un rabais de 40% pour avoir collaboré avec Bruxelles

La sanction aurait pu être plus lourde pour chacun de ces quatre fournisseurs. En collaborant avec la commission européenne et en reconnaissant leurs pratiques anticoncurrentielles, ils ont obtenu d'elle un rabais correspondant à une minoration d'amende de 40% pour ASUS.

L'officialisation des sanctions infligées aux quatre fabricants vient clôturer une enquête ouverte en février 2017. A l'époque, Bruxelles constatait que les ventes transfrontalières stagnaient dans l'UE alors que les échanges poursuivaient leur développement dans le monde entier. La commission mettait cela sur le compte de certains obstacles réglementaires mais aussi sur celui de certaines entreprises imposant des restrictions sans fondement à la politique tarifaire de leurs revendeurs en ligne. Asus, Denon & Marantz, Philips et Pioneer étaient déjà officiellement dans son collimateur.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité