Azure continue de gagner du terrain sur AWS

Au quatrième trimestre 2023, les entreprises du monde entier ont dépensé 74 Md$ en IaaS, PaaS et cloud privé hébergé. 12 Md$ de plus qu’un an plus tôt. (Photo : Growtika / Unsplash)

Au quatrième trimestre 2023, les entreprises du monde entier ont dépensé 74 Md$ en IaaS, PaaS et cloud privé hébergé. 12 Md$ de plus qu’un an plus tôt. (Photo : Growtika / Unsplash)

Fort de son accord avec OpenAI, Microsoft Azure réduit son retard sur AWS sur un marché des infrastructures cloud dopé par les investissements dans l'IA générative. Au troisième trimestre, les dépenses des entreprises sur ce marché ont progressé de 18% pour atteindre 74 Md$.

A 20% au quatrième trimestre 2024, la croissance des dépenses dans les infrastructures cloud (IaaS, PaaS et cloud privé hébergé) repart de l'avant. Une progression « notablement supérieure à celle des trois trimestres précédents », souligne Synergy Research (au troisième trimestre, la progression était de 18% par exemple). Le cabinet d'études évalue la dépense des entreprises sur ce segment de marché à 74 Md$ sur les trois derniers mois de 2023, 12 Md$ de plus qu'un an plus tôt. Et surtout 5,6 Md$ de plus qu'au troisième trimestre 2023. « Si les vents contraires économiques, monétaires et politiques se sont un peu atténués, il est clair que la technologie d'IA générative et les services associés ont eu un impact majeur, contribuant à stimuler davantage les dépenses en matière de cloud », écrit Synergy Research.




La part de marché de Microsoft progresse de près de deux points en un an, menaçant la domination d'AWS.

Le phénomène profite avant tout à Microsoft, qui s'appuie sur son partenariat avec OpenAI. Le premier éditeur mondial voit sa part de marché progresser de presque deux points sur un an. Celle-ci atteint désormais 24%. Dans une moindre mesure, Google profite également du phénomène, avec une part de marché d'environ 11%. A l'inverse, tout en maintenant une croissance à deux chiffres, Amazon voit sa domination s'éroder peu à peu. Au quatrième trimestre, sa part de marché descend à 31%, alors qu'elle atteignait 34% mi-2022. Ensemble, les trois leaders américains du cloud pèsent deux-tiers du marché, qui représente 270 Md$ sur l'ensemble de l'année 2023.

Microsoft et Google investissent lourdement


« Le cloud est désormais un marché massif et il en faut beaucoup pour en changer les tendances profondes, mais c'est précisément ce qu'a fait l'IA », commente Synergy Research, qui s'attend toutefois à une stabilisation des taux de croissance à l'avenir. Notons que les tendances que dessine le cabinet américain rejoignent les récentes annonces de Microsoft et Google, qui, lors de l'annonce de leurs résultats, ont souligné la progression de leurs investissements dans leurs infrastructures cloud et la construction de datacenters pour suivre la demande en matière d'IA.

Au quatrième trimestre 2023, Alphabet, la maison-mère de Google, a ainsi investi 11 Md$, contre 7,6 un an plus tôt, essentiellement en serveurs et en infrastructures pour ses datacenters. Chez Microsoft, sur la même période, la facture des immobilisations corporelles atteint 9,7 Md$, à comparer aux 6,3 Md$ investis sur la même période de 2022. Lors de l'annonce de ses résultats, l'éditeur de Redmond s'est targué d'une croissance de 28% sur un an pour Azure. Selon la DAF de Microsoft, Amy Hood, six points de cette progression seraient directement issus des services d'IA.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité