Blue Soft rachète Scient et ses compétences en transformation digitale et data

Ludovic Hayat, fondateur du groupe Blue Soft : « Il importe pour nous de construire les complémentarités essentielles avec Scient sur cette année 2023, notamment avec nos entités implantées dans le Sud de la France et la Digital Factory ». Crédit photo : Blue Soft

Ludovic Hayat, fondateur du groupe Blue Soft : « Il importe pour nous de construire les complémentarités essentielles avec Scient sur cette année 2023, notamment avec nos entités implantées dans le Sud de la France et la Digital Factory ». Crédit photo : Blue Soft

« Toujours à la recherche de compétences complémentaires en développement applicatif, architecture et traitement de données », Le groupe Blue Soft a racheté son homologue Scient début janvier. Cette jeune société et ses quarante consultants conservent leur indépendance en devenant la septième filiale de l'acquéreur.

Après avoir mis ses opérations de croissance externe en pause pendant deux ans, l'ESN Blue Soft a relancé la machine. Le 3 janvier, le groupe qui fêtera ses 15 ans cette année a finalisé le rachat de Scient, une société parisienne que dirigent Stéphanie Le Beuze et Mathieu Lacome. Fondée par ces derniers en 2019, elle emploie une quarantaine de consultants intervenant principalement en régie pour épauler les entreprises dans la gestion de leur projets touchant à l'IT, la data ou le développement logiciel. Elle est également capable de délivrer une offre de conseil allant du design en amont jusqu'au développement d'applications sur-mesure en mode agile, en passant par du prototypage. Des compétences qui lui ont permis de dégager 5,1 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier.

De nouvelles cibles de clients à la portée de Scient

En s'adossant à Blue Soft, Scient va disposer de nouveaux moyens pour développer ses activités sur de nouveaux marchés, notamment les secteurs du tertiaire, de la santé et des collectivités. Actuellement, la société qui cible les ETI et les grands groupes est positionnée sur ceux de l'assurance, de l'industrie et des services. De son côté, le groupe Blue Soft voit dans l'entrée de Scient dans son giron une complémentarité d'activités porteuse autour des projets digitaux, d'innovation, de data ou d'IA avec une approche centrée sur l'utilisateur.

Le cap de 100 M€ de revenus se précise pour Blue Soft

A l'inverse du rouennais Coaxys, précédente société rachetée par le groupe en décembre 2020, Scient ne sera pas fusionnée avec une autre de ses entités. Elle conservera son autonomie, sa direction et son fonctionnement, tout comme ses implantations de Paris et d'Aix-en-Provence. Elle devient ainsi la septième entité du groupe parmi lesquelles figurent Blue Soft, Ileo Conseil, Ileo Niort, Daylight Consulting, Team Partners, Projetlys. A travers elles, le groupe aux 900 collaborateurs créé par Ludovic Hayat, rejoint ensuite par Thierry Boccara, affiche des compétences dans le consulting, le Cloud et les infrastructures, le développement agile, l'UX/UI et les solutions Microsoft. En 2022, ces filiales ont dégagé ensemble 90 M€ de chiffre d'affaires, soit 13,8 % de mieux qu'en 2021.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité