Bouygues et SFR réclament 450 M€ de réparations à Orange

Bouygues Telecom accuse Orange d'accorder des remises importantes à de grands clients et lui réclame 400 M€ pour le préjudice subi. (crédit photo : Geoffrey Whiteway / IDGNS)

Bouygues Telecom accuse Orange d'accorder des remises importantes à de grands clients et lui réclame 400 M€ pour le préjudice subi. (crédit photo : Geoffrey Whiteway / IDGNS)

Les deux opérateurs attaquent leur concurrent pour pratiques anticoncurrentielles et demandent réparation.

L'ex-France Télécom fait face à deux plaintes distinctes émanant de Bouygues et de SFR et révélées par les sites web de l'Expansion et de BFM Business. Les concurrents d'Orange lui reprochent des pratiques anticoncurrentielles et demandent à eux deux près d'un demi-milliard d'euros de réparation.

La plus grosse partie de cette somme, 400 M€, est réclamée par Bouygues. L'opérateur veut obtenir « réparation du préjudice subit pour pratique anticoncurrentielles dans le domaine de ses offres aux entreprises », un marché sur lequel Orange détient encore une part de marché majoritaire. L'attaque de Bouygues s'inscrit dans le contexte d'une saisine de l'autorité de la concurrence effectuée par SFR il y a trois ans, et qui a rapidement entraîné des perquisitions dans les locaux d'Orange. L'objectif était alors de trouver des indices révélant des remises importantes accordées à des clients grands comptes.

De son côté, SFR accuse Orange de tout faire pour que la concurrence ne soit pas en mesure de répondre dans des conditions équitables aux appels d'offres des collectivités locales sur la couverture ADSL des zones rurales. Pour piper les dés, Orange ne transmettrait que contre rémunération et dans des délais trop longs les informations techniques relatives au réseau téléphonique qu'il a lui-même bâti où transitent les flux ADSL.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité