CCS Sage : l'association Sagesse tiendra sa première convention en septembre

Les membres du bureau de l'association de CSS Sage Sagesse tiendront leur première réunion de rentrée le 3 septembre prochain. Objectif : définir le contenu et la date de la première convention qui réunira prochainement l'ensemble des adhérents, probablement à Marseille, au sein de l'hôtel Continental. Créée en octobre 2012 par 30 revendeurs certifiés de l'éditeur de logiciels de gestion, Sagesse été rejointe depuis par 7 nouveaux membres qui seront présents dans la cité phocéenne.

«Cet événement est l'occasion de mettre de la convivialité dans le réseau de distribution de Sage. Nos adhérents vont également pouvoir participer à des groupes de travail et rencontrer des fournisseurs partenaires de l'événement », explique Patrick Chemla. Dirigeant de la société Pointex (13), celui-ci a été réélu à la tête de Sagesse lors de sa dernière assemblée générale. Aucun des fournisseurs attendus, pas plus de quatre à 5, ne sont concurrents de Sage. Il s'agit plutôt d'entreprises qui gravitent dans l'univers de l'éditeur de logiciels de gestion tels que Global SP (hébergeur) et Beemo Technologie (Sauvegarde) qui ont déjà officialisé leur soutient à la convention Sagesse. L'agence Web XY devrait également faire partie des partenaires. Toutefois, la venue d'un concurrent de Sage lors de la convention Sagesse a bien été envisagée. Soumise au vote des adhérents lors de l'AG de l'association, l'idée a été abandonnée.

Peser face à Sage

Initialement, Sagesse a été créée dans le but spécifique de faire entendre à Sage la voix de ses CSS. Aujourd'hui, l'association semble également vouloir faire évoluer son rôle vers la négociation de conditions commerciales avantageuses pour ses membres avec des fournisseurs. « Notre but n'est absolument pas de devenir une centrale d'achat », précise le président de l'association. En dépit de cette nouvelle vocation, Sagesse ne délaisse pas sa mission d'origine, loin s'en faut Lors de sa dernière assemblée générale, Sagesse a voté la passation d'un contrat de services avec le cabinet d'avocats Aklea, spécialisé dans l'informatique. Un prestataire que les membres de Sagesse ne manqueront certainement pas de solliciter pour étudier la légalité des changements de conditions commerciales qui leurs sont imposées par Sage.

Ce dernier ne semble pas goûter l'initiative de ses revendeurs. Convié à la convention de Sagesse, il a décliné l'invitation. Il n'a pas non plus encore accepté de recevoir les membres de Sagesse en tant qu'association.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité