Sage vise 50% de part de marché dans le BTP dans deux ans

Emilie Batista Fernandes, cheffe de marché construction chez Sage : « Les acteurs du BTP sont environ 500 000 en France, ce qui représente environ 17% du tissus des entreprises. Ils font partie des structures les moins bien connectées et équipées en logiciels de gestion.»

Emilie Batista Fernandes, cheffe de marché construction chez Sage : « Les acteurs du BTP sont environ 500 000 en France, ce qui représente environ 17% du tissus des entreprises. Ils font partie des structures les moins bien connectées et équipées en logiciels de gestion.»

Fort de l'arrivée d'une nouvelle version de Batigest en juin prochain, Sage veut dynamiser ses ventes de logiciels de gestion auprès des entreprises du bâtiment. Il compte davantage sur la mobilisation de son réseau de revendeurs en place que sur le recrutement de nouveaux partenaires pour l'accompagner dans sa stratégie de croissance.

Cet été, Sage organisait un tour de France en quatre étapes destiné à présenter aux plus gros revendeurs de l'application Batigest i7 sa stratégie de développement auprès des TPE et PME du bâtiment. Celle-ci vise à doter le logiciel de gestion vertical de l'éditeur de plus de 50% de parts de marché dans l'Hexagone à l'horizon 2021. Un appétit bien compréhensible tant le potentiel du secteur est à la fois important et encore sous exploité. « Les acteurs du BTP sont environ 500 000 en France, ce qui représente environ 17% du tissus des entreprises. Ils font partie des structures les moins bien connectées et équipées en logiciels de gestion », explique Emilie Batista Fernandes, cheffe de marché construction chez Sage. Ce n'est pourtant pas faute de manquer de propositions. Le nombre d'éditeurs commercialisant des solutions permettant aux TPE et PME du bâtiment d'établir notamment leurs devis ainsi que leurs factures et de suivre leurs chantiers sont en effet nombreux. On compte parmi eux des acteurs tels qu'EBP, Divalto, Onaya ou encore Batapli et LSE.

SQL pour en finir avec les limitations imposées par Access

La clé de voûte de la stratégie de croissance de Sage au détriment de ses concurrents repose sur la prochaine version de Batigest i7 qui se fera simplement appeler Batigest. La mouture actuelle de l'application date de 2015. Attendue en juin 2020, sa successeuse exploitera la base de données SQL, en lieu et place de la base Access utilisée jusqu'ici. S'en sera alors fini des limitations en termes de volumes de données exploitables par l'explication et de nombre d'utilisateurs. A l'heure actuelle, en effet, Access limite intrinsèquement a un maximum de 15 le nombre de salariés pouvant utiliser Batigest dans une entreprise. Batigest i7 apportait déjà des nouveautés en termes fonctionnels : connexion directe à la plate-forme Chorus pour les factures dématérialisées ; possibilités de relance et de suivi des paiements ; meilleure connexion au logiciel de comptabilité Sage 50 ; une mise en conformité avec la législation antifraude et la RGPD. Sage a également passé des accords avec la CAPEB et la société Hager pour intégrer une bibliothèque d'ouvrages spécifiques à Batigest i7. D'autres partenariats visant à étendre les capacités de Batigest devraient être signés à l'avenir.

Moins de la moitié des entreprises équipées de Batigest sont facturées

A l'heure actuelle, Sage revendique 16 000 entreprises utilisatrices de Batigest i7 en mode souscription. 17 000 autres TPE et PME du bâtiment exploitent la solution, mais sans le faire via le mode souscription. Cela ne rapporte donc rien à Sage et les privent des mises à jour. Ces structures représentent de fait un potentiel de clients facturables que l'éditeur aura tout intérêt à travailler en priorité. Quant au réseau de distribution de Sage dans le domaine du BTP, il représente 350 revendeurs certifiés. Le fournisseur compte principalement sur eux pour l'accompagner dans sa stratégie de conquête de parts de marché. Il se dit en effet ouvert à la conclusion de nouveau partenariat mais sans pour autant avoir échafaudé de stratégie de recrutement active de revendeurs. Pour bien impliquer son réseau de revendeurs Batigest, Sage a notamment mis en place un conseil consultatif des partenaires commerciaux spécifique au secteur du BTP. « Pour que ces conseils soient représentatifs, nous nous attachons à ne pas y faire participer que de gros partenaires », tient à préciser Emilie Batista Frenandes.

Comparé à certains éditeurs qui ciblent également les problématiques de gestion dans les entreprises du BTP, Sage dispose de sa force de frappe comme avantage indéniable. En revanche, le fait qu'il s'apprête à livrer une version sous SQL de Batigest s'apparente davantage à une mise à niveau qu'à l'acquisition d'un avantage compétitif. D'autres éditeurs qui n'ont pas sa taille ont en effet déjà entrepris bien avant lui d'adopter la base de données serveur de Microsoft.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité