Cherwell Sofware racheté par Ivanti

La vision d'une infrastructure « edge autonome et auto-réparatrice » chère à Jim Schaper, CEO d'Ivanti, se fait encore un peu plus concrète avec le rachat de Cherwell. (crédit : Ivanti)

La vision d'une infrastructure « edge autonome et auto-réparatrice » chère à Jim Schaper, CEO d'Ivanti, se fait encore un peu plus concrète avec le rachat de Cherwell. (crédit : Ivanti)

Après MobileIron et Pusle Secure, Ivanti poursuit sa stratégie de croissance externe en avalant Cherwell Software. Un rachat qui lui permet de muscler sa plateforme d'automatisation de la gestion des actifs informatiques Neurons.

Le fournisseur de logiciels de gestion informatique Ivanti - né en 2017 de la fusion entre LanDesk et Heat Software - a conclu un accord pour acquérir l'éditeur Cherwell Software. Avec cette opération, la société spécialisée dans la gestion des postes de travail compte renforcer sa plateforme d'automatisation de la gestion des actifs informatiques Neurons dopée à l'IA. Fondée en 2004, l'entreprise américaine Cherwell propose également des solutions de gestion de services IT Bien que la plupart des bureaux de la société se trouvent aux États-Unis et au Royaume-Uni, elle maintient également une présence physique à Sydney, en Australie et en Allemagne.

L'accord, dont les termes ne sont pas divulgués, prévoit qu'Ivanti continuera à maintenir et à investir dans les plateformes de gestion de services Cherwell tout en tirant partie des forces de chacune d'entre elles en termes d'automatisation de la gestion des endpoints. Mais aussi de sécurité et des services d'entreprises fournissant une vision unifiée des terminaux et des utilisateurs.

Répondre à des besoins plus verticaux « La combinaison de Cherwell et Ivanti accélère notre innovation à l'intersection de la gestion unifiée des terminaux, de la sécurité et de la gestion des services d'entreprise» , a déclaré Jim Schaper. « La fusion de nos deux sociétés, avec des capacités de produits solides et complémentaires, permettra de libérer davantage le potentiel de notre plateforme d'hyper-automatisation pour desservir tous les actifs informatiques et les points de terminaison dans l'entreprise partout. Ensemble, nous allons créer une solution de gestion des services d'entreprise plus poussée et orientée pour des besoins verticaux ».

En septembre de l'année dernière, Ivanti a fait appel aux fournisseurs de cybersécurité MobileIron et Pulse Secure pour renforcer sa présence sur les marchés de la gestion unifiée des terminaux, de la sécurité zero trust et de la gestion des services d'entreprise. Ivanti affirmait à l'époque que les acquisitions de MobileIron et Pulse Secure l'aideraient à concrétiser sa vision d'une infrastructure « edge autonome et auto-réparatrice » dotée d'une sécurité adaptative et d'expériences contextualisées et personnalisées pour les travailleurs nomades.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité