Cisco annonce 6000 suppressions de postes d'ici un an

« Si nous n'avons pas le courage de changer, nous allons nous retrouver à la traîne », a déclaré John Chambers, CEO de Cisco pour justifier les suppressions de postes. (crédit : Stephen Lawson / IDGNS)

« Si nous n'avons pas le courage de changer, nous allons nous retrouver à la traîne », a déclaré John Chambers, CEO de Cisco pour justifier les suppressions de postes. (crédit : Stephen Lawson / IDGNS)

Confronté à une incontournable réorganisation, face à la baisse de son activité historique et au développement d'autres secteurs comme la sécurité, Cisco Systems va réduire son effectif de 8%, soit 6 000 postes, sur l'année qui vient.

La restructuration engagée par Cisco va le conduire à supprimer 6 000 postes dans les 12 mois pour transférer ses ressources vers ses activités en développement, telles que le cloud, les logiciels et la sécurité. Il ne s'agira donc pas d'une réduction nette de l'effectif, a précisé l'équipementier américain. Néanmoins, il y aura bien des suppressions de postes puisque les catégories de produits qui enregistrent la plus forte croissance, comme les solutions de sécurité, requièrent des compétences spécifiques. Il faut donc faire de la place pour les accueillir, explique Cisco sans détour.

« Si nous n'avons pas le courage de changer, si nous ne menons pas le changement, nous allons nous retrouver à la traîne », a clairement indiqué le CEO John Chambers, lors d'une conférence téléphonique. Cisco compte environ 74 000 collaborateurs. Les réductions vont donc toucher 8% de son effectif total. Les coûts de réorganisation sont évalués à 700 M$ dont la moitié seront engagés sur le trimestre en cours, a précisé le directeur financier Frank Calderoni.
Un chiffre d'affaires annuel en baisse de 3%

Ces annonces ont été faites lors de la communication des résultats financiers annuels du groupe. Sur son dernier trimestre fiscal, Cisco a enregistré une progression de 29% sur ses ventes de logiciels et de 30% sur ses ventes d'équipements pour datacenters, qui comprennent les Unified Computing Systems (UCS). En revanche, ses ventes de routeurs et de commutateurs ont respectivement baissé de 7% et 4%.

Au total, Cisco a réalisé le même chiffre d'affaires que l'an dernier, 12,4 milliards de dollars, sur le 4èmetrimestre de son exercice clos le 26 juillet. Son bénéfice net a baissé par rapport à l'an dernier à 2,2 Md$ (contre 2,3 Md$ sur son 4èmetrimestre fiscal en 2013), mais son bénéfice par action a augmenté de 0,01 $ à 0,43 $.

Sur l'ensemble de son année fiscale, le chiffre d'affaires de Cisco a baissé de 3% par rapport à l'an dernier, à 47,1 milliards de dollars. Son bénéfice net accuse une baisse de 21,3% à 7,9 milliards de dollars. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité