Compufirst dépose le bilan

Le tribunal de commerce de Montpellier devrait statuer dans les prochains jours sur la  poursuite de l'activité de Compufirst ou sa liquidation. Crédit photo : D.R.

Le tribunal de commerce de Montpellier devrait statuer dans les prochains jours sur la poursuite de l'activité de Compufirst ou sa liquidation. Crédit photo : D.R.

La perte de ses encours fournisseur a amené le revendeur Compufirst à se déclarer en cessation de paiement. En avril, les désaccords sur la stratégie de redressement à mener avait déjà abouti au départ de son PDG.

D'après nos informations, le revendeur IT BtoB Compufirst a déposé le bilan à la fin de la semaine dernière. Le cas de l'entreprise devrait être soumis au tribunal de commerce dans les jours qui viennent. Le juge décidera si elle peut poursuivre son activité dans le cadre d'un plan de continuation ou doit être liquidée. Une offre de rachat aurait été présentée avant la déclaration de cessation de paiement mais n'aurait pas abouti. Début avril, la société montpelliéraine avait déjà perdu son PDG et cofondateur Lionel Vargel. Ce dernier s'est vu retirer ses fonctions par ses associés sur fond de désaccord quant au plan de restructuration à mettre en oeuvre pour tenter de sauver l'entreprise.

Deux années dans le rouge

Les déboires que Compufirst connaît aujourd'hui ont débuté en décembre dernier, lorsque les assureurs crédit ont émis une alerte sur son dossier. Deux mois après, ils ont purement et simplement coupé ses encours. Privée de ses capacités d'approvisionnement normales chez les grossistes, l'entreprise a donc rapidement connu la descente aux enfers, même si ses fournisseurs ont tenté de la soutenir autant que possible.

Les assureurs crédit semblent avoir pris leur décision sur la base des deux derniers exercices difficiles qu'a connus Compufirst. Depuis deux ans, la société perdait en effet de l'argent : -137 K€ de résultat net en 2017, -160 K€ en 2018. Cette dernière année pourtant, l'horizon semblait s'éclaircir. Le chiffre d'affaires avait renoué avec la croissance à 16,5 M€, et le creusement de la perte nette avait ralenti.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité