CRM : Sellsy lève 55 M€ et vise les 100 M€ de revenus d'ici cinq ans

Alain Mevellec (droite) et Frédéric Coulais cofondateurs de Sellsy. Crédit : Wikimedia Commons

Alain Mevellec (droite) et Frédéric Coulais cofondateurs de Sellsy. Crédit : Wikimedia Commons

L'éditeur français de CRM Sellsy veut profiter du soutien du fonds d'investissement américain PSG pour poursuivre ses efforts de R&D et multiplier par deux ses effectifs d'ici 2025.

L'éditeur français de CRM en SaaS Sellsy a bouclé à la mi-janvier une levée de fonds de 55 M€ auprès du fonds américain PSG, un investisseur spécialisé dans l'industrie logicielle. La dernière opération de ce type menée par la société rochelaise lui avait permis de récolter 7 M€ en 2017. Pour le management de Sellsy, qui reste majoritaire, cette nouvelle injection de capital a pour but d'étoffer ses effectifs, d'enrichir sa solution et de se développer sur le vieux continent. « Nous pensons que Sellsy est bien positionné pour bénéficier de la digitalisation croissante des PME et a le potentiel pour devenir un champion des logiciels CRM et FMS tout-en-un pour les PME en France et en Europe », a déclaré Christian Stein, le directeur général de PSG.

30% de croissance en 2021

Fondé en 2009 par Alain Mevellec et Frédéric Coulais, Sellsy a réalisé 6,9 M€ de chiffre d'affaires en 2020 et dégagé environ 30% de croissance l'an dernier. A l'heure actuelle, l'éditeur emploie près de 100 salariés. Son objectif est d'en recruter 75 supplémentaires cette année et de disposer d'un effectif total de 200 personnes, réparties entre ses locaux de La Rochelle et de Bordeaux, d'ici 2025. S'agissant de son offre CRM, Sellsy compte la renforcer notamment dans les domaines du marketing et de la gestion de trésorerie.

Un éditeur positionné sur un segment des PME encore peu équipées

Concentré sur la cible des TPE et des PME, l'éditeur n'entre pas en concurrence avec les tenors du CRM tel que Saleforce qui se focalise sur le segment mature des ETI et des grands comptes. Son portefeuille clients compte aujourd'hui 6 000 entreprises desservant quelques 35 000 utilisateurs. Jusqu'à présent, Sellsy a profité du faible taux d'équipement des petites et moyennes entreprises en CRM (20% de taux de pénétration selon Xerfi) et celui-ci devrait rester porteur dans les années à venir. En France, en effet, les revenus du marché du CRM devraient passer de 800 M€ à 1,2 Md€ en 2025 (Source : Roland Berger), en grande partie sous l'effet des investissement des petites et moyennes entreprises. De quoi permettre à Sellsy de se projet sur un objectif de 100 M€ dans les cinq années à venir.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité