Datacenters en région : le nombre ne fait pas forcément la qualité



Le dilemne des collectivités locales

Les collectivités locales aiguisent cette concurrence. Elles sont obligées de prendre en charge de plus en plus de services aux administrés, donc de plus en plus de données, avec de moins en moins de moyens. Un vrai dilemme. Beaucoup ont voulu lancer leur propre datacenter, au départ dans des bâtiments historiques mal adaptés. D'autres ont mis sur pied des DSP pour créer des réseaux de desserte haut débit locaux, mais encore faut-il les relier et relier les datacenters de proximité en national et à l'international.  

La plupart des collectivités veulent tout simplement choisir un prestataire. En optant pour  Amazon, la Région Bretagne a provoqué une belle polémique. Les acteurs français protestant de la qualité de leurs services et de leurs prix. L'arrivée de deux acteurs financés en partie sur fonds publics, CloudWatt et Numergy, renforce la possibilité de choix mais énerve encore plus nombre d'acteurs français qui investissent sur fonds propres depuis des années. Quant à France Télécom et SFR, ils se retrouvent présents par eux mêmes (branche entreprise et réseaux indirects), chez CloudWatt (pour France Télécom) et Numergy (pour SFR), avec HP pour ce qui est de SFR.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité