Dell dévoile sa stratégie logicielle après sa frénésie d'acquisitions

Dell a présenté hier sa stratégie logicielle, une activité clef et en croissance, mais qui « demeurera un élément de l'offre de produits pour l'entreprise ».

Comme l'a déclaré John Swainson, président de la division software, lors d'un discours donné à l'occasion de la journée des analystes - l'intervention a été webcastée - « Dell n'a pas l'ambition de devenir un éditeur de logiciels autonomes, mais veut développer des produits logiciels compatibles avec ses offres de serveurs, de services, de réseau et de stockage ».

Anciennement CEO de l'éditeur CA Technologies (de 2005 à 2009), John Swainson a été recruté par Dell au mois de février pour justement unifier l'offre disparate de logiciels de l'entreprise. Après les premiers mois passés à évaluer les actifs existants, John Swainson a établi la stratégie à long terme de l'entreprise en matière de logiciels. « Dell ne va pas devenir demain un éditeur de logiciels autonomes. Mon objectif est plutôt de repositionner le travail effectué en interne autour du software.»

Dell est surtout connu comme fabricant de matériel, mais le constructeur développe aussi son propre portefeuille de produits avec l'idée d'offrir un pack complet de logiciels et de services avec son hardware. Dernièrement, l'entreprise a mené une politique d'acquisition frénétique, rachetant huit sociétés au cours des 12 mois passés, dont l'entreprise de sécurité SonicWall et Wyse Technology qui vend des clients légers et des logiciels de virtualisation. Après l'acquisition de Wyse, Dell a acheté au cours de la même semaine les deux éditeurs de logiciels Clerity et Make Technologies, qui font de la migration de charges de travail de grands systèmes vers des serveurs x86 standards.

Arriver sur la marché des appliances


« Dell ne cherche pas à développer au coup par coup des suites logicielles rentables », a insisté John Swainson. « Notre objectif est plutôt de développer des logiciels qui facilitent la gestion des terminaux et des PC et renforcent leur sécurité. Nous voulons également fabriquer des appliances et des serveurs qui intègrent de la business intelligence et qui sont capables de fourni des services cloud ». Le constructeur veut aussi rapprocher ses modes de prestations de services avec le hardware, et offrir des packs qui permettent de déployer instantanément des offres IaaS (Infrastructure-as-a-Service) et SaaS (Software-as-a-Service). « À mesure que nous intégrons du matériel et des services, nous exploitons les technologies acquises lors de récents rachats ou héritées d'acquisitions plus anciennes », a déclaré le président de la division software.

« Nous comptons développer en priorité des logiciels de gestion pour les périphériques mobiles pour gérer et faire entre les terminaux mobiles et les PC », a déclaré M. Swainson. Pour cela, Dell envisage d'utiliser les technologies logicielles héritées de Kace, SonicWall et Wyse. « La gestion des données et des terminaux est devenue plus complexe. En même temps, les terminaux mobiles sont de plus en plus répandus, et un nouveau logiciel pourrait être utile aux clients de ce marché intermédiaire », a ajouté le président de la division software de Dell. « Ce marché est pour nous une formidable opportunité et doit nous permettre de faire entrer notre logiciel dans ces entreprises », a t-il encore déclaré.

Étendre les capacités de Kace


La gestion des périphériques pourrait reposer en premier lieu sur Kace. Cette ligne d'appliances permet de surveiller la conformité des logiciels, les configurations matérielles et de suivre les changements. Dell a ajouté des couches logicielles aux appareils Kace qui élargissent les capacités de gestion à une gamme d'appareils plus variée. John Swainson a également déclaré que certaines technologies logicielles de clients légers de Wyse seraient utilisées pour gérer les appareils mobiles et les ordinateurs. « Avec les actifs de AppAssure, rachetée plus tôt cette année, le Texan va pouvoir fournir de la sauvegarde de données dans le cloud et des services de récupération pour les appareils mobiles et les PC », a ajouté John Swainson. « Le logiciel de gestion des terminaux mobiles correspond bien aux besoins des appareils mobiles et fournit à Dell une excellente occasion de vendre des produits à marge élevée », a déclaré le dirigeant de Dell. Le constructeur espère livrer des tablettes Windows 8 pour le grand public et les entreprises équipées. La date de sortie du système d'exploitation de Microsoft n'a pas encore été annoncée, mais l'OS devrait très probablement être commercialisé avant la fin de cette année.

Côté logiciels, Dell s'intéresse aussi à d'autres domaines comme les logiciels de BI. « Le constructeur pourrait proposer des appareils et des serveurs spécifiques intégrant ce type de fonctionnalités », a déclaré John Swainson. Dell propose déjà Quickstart, des appliances pour l'entreposage de données livrées en standard avec le logiciel Boomi, qui permet de connecter des services de cloud publics avec des applications sur site. Boomi joue également un rôle très important dans le projet de livraison d'applications en mode SaaS sur lequel travaille Dell. Selon John Swainson, « avec ce service, Dell vise un marché situé hors des États-Unis et encore inexploité ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité