Dell inaugure son premier centre de solutions français

Après son pôle solutions, lancé en mars 2006,  Dell a inauguré le 6 octobre dernier un centre de solutions en France, à St Denis, dans les locaux de sa tête de pont en France.

Pierre Bruno, responsable Europe des infrastructures et des solutions chez Dell EMEA, a expliqué que ce centre de solutions parisien faisait parti du programme d'investissement d'un milliard de dollars budgété pour assurer le développement de l'activité services, notamment dans le domaine du cloud computing. Il s'agit du neuvième centre de solutions dans le monde et du troisième en Europe (sur les douze prévus dans le monde), après Limerick en Irlande et Francfort en Allemagne, a souligné Thierry Petit, directeur général de Dell lors de l'inauguration du centre le jeudi 6 octobre à St Denis.

Lee Morgan, responsable des Global Solutions Labs chez le constructeur Texan,  a quant à lui détaillé les différentes spécialisations des centres de solutions disséminés un peu partout dans le monde : à Shanghai l'industrie manufacturière, à New York la finance, au Brésil la gestion des ressources naturelles et à St Denis la distribution. Une spécialisation qui ne doit toutefois pas dissimuler les nombreuses compétences  disponibles. 80 personnes à St-Denis et une cinquantaine d'autres sur le site de Dell à Montpellier peuvent accompagner les clients dans des projets d'intégration, la réalisation de pilotes et le maquettage des solutions. Parmi les services proposés à ST Denis, Pierre Bruno met en avant la gestion intelligente des données, la virtualisation et l'automatisation des datacenters (architecture VIS) , la virtualisation des postes de travail et des solutions verticales comme l'investigation légale numérique (Digital Forensics), l'éducation (Connected Classroom) ou encore le médical (Mobile Clinical Computing).

Des migrations cloud intelligentes

Près de 500 personnes travaillent en Europe sur ces programmes avant-vente pour aider les métiers à accompagner leurs clients sur leurs projets de stockage, de virtualisation et de datacenter. « Pour mettre en valeur les infrastructures, nous essayons de faire les choses au niveau physique et virtuel », a souligné Eric Velfre, vice-président EMEA de l'activité solutions chez Dell. Ces centres permettent de tester toutes les solutions classiques, mais également d'envisager des options nouvelles. « Les clients peuvent choisir, tester et valider les solutions avant de réaliser tout investissement. (...) Pour le cloud, on peut aller très vite, mais quand on doit prendre en compte l'existant, il est nécessaire de faire une migration cloud intelligente. Certains clients sont à peine virtualisés». À la question de savoir si la réduction des coûts pilote toujours les projets cloud, Pierre Bruno répond que l'obsession n'est plus là, « il s'agit d'améliorer l'agilité et les services proposés aux utilisateurs».

Deux types de centres de solutions vont toutefois travailler de concert, les centres lourds comme celui de Limerick avec 40 racks d'équipement et des plates-formes plus légères comme à St Denis. Shanghai est également un centre lourd pour l'Asie qui peut travaille sur des développements logiciels spécifiques. « Nous travaillons étroitement avec les principaux éditeurs comme SAP ou Microsoft pour intégrer leurs solutions dans nos équipements » rappelle Pierre Bruno.

Avec ce programme d'investissement, Dell renforce sa stratégie services initié avec le rachat de Perot Systems en 2009 pour proposer des solutions globales à ses clients à l'image d'IBM (qui avait racheté PWC Consulting en 2002 pour 3,5 Md$) ou de HP (qui a racheté EDS - fondée aussi par Ross Perot - en 2008 pour 13,9 Md$). Interrogé sur le risque d'empiéter sur le business de ses partenaires SSII (Atos ou Capgemini), Pierre Bruno se veut rassurant : « Nous n'allons pas sur les endroits où ils sont les plus forts. Ils sont les bienvenus pour travailler avec nous sur la couche infrastructures et maitrisent les aspects fonctionnels ou nous ne sommes pas les plus forts. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité