Dell mise sur VMware pour orchestrer son multicloud

Satya Nadella, Michael Dell et Pat Gelsinger sont réunis pour présenter l'intégration de VMware sur Azure. (Crédit Photo : Dell)

Satya Nadella, Michael Dell et Pat Gelsinger sont réunis pour présenter l'intégration de VMware sur Azure. (Crédit Photo : Dell)

A l'occasion de l'évènement Dell Technologies World (du 29 avril au 2 mai à Las Vegas), l'entreprise a axé son discours sur l'intégration, notamment avec VMware. Du cloud au workspace, l'heure est à l'unification.

En direct de Las Vegas. On l'avait presque oublié, mais quand Dell a racheté EMC et son environnement, les synergies entre les différentes offres étaient incluses dans l'accord. Les premières années ont été occupées à structurer ce Léviathan de l'IT et l'intégration se déroulait par à-coups. Sur la conférence Dell Technologies World (29 avril - 2 mai à Las Vegas), Michael Dell a orienté son discours sur le travail commun entre les différentes entités du groupe au premier rang desquelles, VMware. Sur scène, Jeff Clarke, vice-chairman, products and operations de Dell Technologies, et Pat Gelsinger, CEO de VMware, ont présenté ensemble les différentes annonces et ont insisté longuement sur leur collaboration et sur celle de leurs équipes pour aligner hardware et software.

VMware, la brique indispensable de Dell Technologies Cloud

Le premier sujet abordé fut le cloud et plus exactement le multicloud et le cloud hybride. « Aujourd'hui, 93% des entreprises utilisent plusieurs cloud avec plus de cinq architectures différentes. Avec le cloud hybride, le multicloud, le cloud privé et l'edge, nous avons créé des silos de cloud et cela devient un cauchemar à gérer », assure Pat Gelsinger. Il ajoute, « les entreprises ont besoin de consistance, de cohérence. En bref, du cloud sans chaos ».

Sur la partie cloud hybride, le géant de l'IT présente Dell Technologies Cloud Platform combinant les offres de convergence et d'hyperconvergence de Dell-EMC et l'expertise SDDC (software defined datacenter) de VMware. Sur ce dernier point, la disponibilité de VMware Cloud Foundation (VCF) sur VxRail a été officialisée. Pour mémoire, VCF est la pile logicielle intégrée pour le déploiement et la gestion d'infrastructures cloud. Elle comprend vSphere, VSAN, NSX, vCenter et la suite vRealize (Log Insight, Automation, Operations), ainsi que SDDC Manager. L'objectif est de « simplifier et automatiser les tâches de provisionning à travers le software defined, de déploiement des workloads dans le cloud, mais aussi la gestion des cycles de vie des logiciels, les mises à jour, les correctifs de sécurité », précise Ghil Shneorson, vice-président et general manager de VxRail chez Dell.

Le projet Dimension concrétisé

Autre étage de la marque ombrelle Dell Technologies Cloud, l'offre datacenter as a service a pour objectif d'apporter VMware Cloud, un portefeuille d'applications comme VSAN ou le SD-WAN de Velocloud au monde du on-premise. Le spécialiste de la virtualisation a déjà eu l'occasion d'éprouver cette offre sur AWS et l'apporte maintenant sur l'infrastructure Dell EMC. L'annonce d'aujourd'hui s'inscrit par ailleurs dans la concrétisation du projet « Dimension », présenté il y un an et qui vise à proposer la gestion du cloud, du compute, du stockage et du réseau à la demande sur les datacenters des clients qu'ils soient en central ou en local (Edge). Cette stratégie suit la tendance du marché d'apporter des éléments clous sur les environnements sur site. Microsoft a été pionnier en la matière avec Azure Stack, puis AWS a lancé Outpost et récemment Google a misé sur les conteneurs avec le service Anthos. Dell EMC mise quant à lui sur sa force de frappe dans le marché des infrastructures et notamment dans l'hyperconvergence en l'associant avec VMware et sa base installée. A noter que l'offre de datacenter as a service ne sera disponible qu'au deuxième semestre 2019.

L'évènement a également apporté son lot de surprise avec la présence de Satya Nadella, CEO de Microsoft pour annoncer la possibilité pour les clients d'Azure d'utiliser les solutions VMware (cloud foundation notamment) pour gérer leurs opérations IT dans le cloud. Cette facilité évite aux entreprises « de ré-architecturer leurs applications ou de ré-outiller les opérations », précise Pat Gelsinger.  Ce dernier a ajouté avec humour qu'il était content d'être sur scène avec Satya Nadella, car « depuis une décennie, je n'avais pas eu quelqu'un de Microsoft ». La guerre des hyperviseurs est terminée et les clients demandent une rationalisation des solutions pour gérer leur aventure dans le cloud.

Un digital workspace unifié

L'intégration entre VMware et Dell s'étend jusqu'au poste client. La solution Workspace One du spécialiste de la virtualisation devient Workspace Unified et permet de gérer une flotte de terminaux, d'y déployer des services et de la sécuriser sans couture. Pour cela, VMware s'appuie sur son expertise de MDM et sur la connaissance de Dell de la partie hardware (PC, portable, ...), sans oublier la brique de sécurité fournie par Secureworks. Sur ce point, Dell lance le service SafeBIOS qui permet de vérifier le Bios en mode hors production et de réduire la surface d'attaque. Pour faire suite au partenariat avec Microsoft, l'intégration est plus poussée entre Workspace One et Intune et Active Directory, mais aussi avec Office 365.

Au final, l'avenir du cloud et du end user computing est clairement dans l'intégration et dans l'ouverture des plateformes. Les entreprises IT l'ont bien compris et avancent chacune avec leur stratégie propre. Dell a hérité avec l'acquisition d'EMC d'une pépite nommée VMware, il en a fait la glue pour combiner l'ensemble de ses services notamment cloud. Il est fort probable que cette démarche s'amplifie dans les mois et années à venir.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité