Dell se classe numéro un absolu du marché des serveurs au T1

Evolution des revenus mondiaux des principaux fabricants de serveurs entre les premiers trimestres 2017 et 2018.

Evolution des revenus mondiaux des principaux fabricants de serveurs entre les premiers trimestres 2017 et 2018.

Le premier trimestre 2018 a été l'occasion pour Dell de capter plus de 19% du marché mondial des serveurs en valeur. Parallèlement, le fabricant a conforté la place de numéro un en volumes qu'il a avait conquise d'une très courte tête à la même période un an plus tôt.

Au premier trimestre 2017, Dell avait déjà pris à HPE la première place du marché mondial des serveurs en volumes. Entre janvier et mars derniers, le texans a réalisé la même opération sur le plan des revenus, selon IDC. Fortes d'une croissance de 50,6% par rapport à la même période l'an dernier, ses ventes en valeur ont en effet atteint 3,59 Md$ et représenté ainsi 19,1% (+1,5 point) de parts de marché (PDM). HPE n'a pas démérité mais son chiffre d'affaires en hausse de 22,6% ne lui a pas permis de contrer le dynamisme de son principal concurrent. Résultat, la firme de Palo Alto ne s'adjuge « plus que » 18,6% (-4 points) du marché mondial des serveurs en valeur. Elle reste encore à très bonne distance de Lenovo (5,8% de PDM) qui, comme Dell, a enregistré des facturations en hausse de 50%.

Sur le plan des volumes, Dell a conforté l'avance qu'il avait acquise sur HPE début 2017. Pour mémoire, le fabricant était alors à l'origine de 20,9% des livraisons, soit seulement 0,3 points de mieux que son poursuivant. Au premier trimestre 2018, il s'est adjugé 20,6% de parts de marché, grâce à des livraisons en hausse de 18,9%. Une performance incomparablement meilleure que celle de HPE dont le nombre d'unités commercialisées s'est replié de 6,4%. De fait, ce dernier ne pèse plus que 16% (-4,6 points) du marché mondial des serveurs. Là encore, la distance entre les deux premiers du classement et les autres fabricants représente un véritable fossé. Inspur, le numéro trois du marché des serveurs en volumes ne dispose que de 6,5% de parts de marché, suivi de Lenovo avec 6% de PDM.

La valeur totale des ventes en hausse de 38,6%

L'évolution des ventes et des parts de marché des différents fabricants s'est déroulée dans un contexte de forte croissance sur le marché des serveurs. Au premier trimestre 2018, leurs chiffres d'affaires cumulés ont représenté 18,82 Md$, soit 38,6% de mieux qu'à la même période l'année passée. En EMEA, la croissance des revenus s'est établie à +35%.Cela fait maintenant trois trimestres consécutifs que les revenus mondiaux du secteur enregistrent une hausse à deux chiffres. Quant aux volumes globaux de serveurs commercialisés, ils ont crû de 20,7% à 2,69 millions d'unités. Toutes les gammes d'équipement ont profité de cette embellie, qu'il s'agisse des serveurs de commodités (+43,3% à 15,9 Md$) et des solutions de moyenne (+31% à 1,7 Md$) et haut de gamme (+20,1% à 1,2 Md$).

IDC explique la bonne tenue du marché par une conjonction de facteurs. Notamment par le cycle de renouvellement de leurs matériels dans lequel sont entrées nombre d'entreprises. A cela s'ajoute la forte demande des opérateurs de cloud public qui contribuent désormais à environ un quart des revenus du marché. Enfin, des dépenses orientées vers des équipements aux configurations plus riches et la hausse du prix des composants ont entraîné une augmentation du prix moyen des serveurs.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité