Devensys Cybersecurity crée une filiale édition pour recruter des partenaires

Léo Gonzales, PDG et co-fondateur de Devensys : « Nous recherchons des acteurs nationaux qui ont besoin d'élargir leur catalogue en cybersécurité, des sociétés plus petites très focalisées sur la protection des SI, et des entreprises orientées vers le monde de la messagerie. » Crédit photo : L.G.

Léo Gonzales, PDG et co-fondateur de Devensys : « Nous recherchons des acteurs nationaux qui ont besoin d'élargir leur catalogue en cybersécurité, des sociétés plus petites très focalisées sur la protection des SI, et des entreprises orientées vers le monde de la messagerie. » Crédit photo : L.G.

Développé par Devensys Cybersecurity pour délivrer ses propres services d'audit, le logiciel SaaS de monitoring et de sécurisation des DNS Merox a été adaptée pour devenir une offre commerciale. Afin de recruter des partenaires sans que Devensys Cybersecurity n'apparaisse comme l'un de leurs concurrents, ses actionnaires s'apprêtent à créer une holding dont le prestataire et son activité édition constitueront deux filiales distinctes.

Pour un fournisseur désireux de s'entourer de partenaires, leur faire concurrence en étant aussi revendeur et intégrateur de son produit est en général contreproductif. Partant de ce principe, les actionnaires de la société de conseil et de services Devensys Cybersecurity s'apprêtent à créer une holding dont le prestataire et son activité édition constitueront deux filiales distinctes.  A la base, l'outil SaaS de monitoring et de sécurisation des DNS Merox était utilisé par l'entreprise montpelliéraine pour auditer ses clients.  Jusqu'à ce qu'elle décide d'en faire un produit commercialisable il y a trois ans et atteigne son objectif il y a un an et demi. Depuis, Merox a été vendu à un peu moins d'une quarantaine de clients dont le Crédit Agricole. « Lors du FIC 2020, nous avons rencontré des représentants du Crédit Agricole et signé par la suite avec l'ensemble du groupe pour un déploiement mondial. Ce contrat nous a fait réaliser que nous ne pouvons gérer seuls de très grands comptes », explique Léo Gonzales, qui a co-fondé Devensys Cybersecurity en 2013.

Un petit poucet reconnu par Gartner

Or, bien que Devensys Cybersecurity ne soit qu'une petite structure aux 3,5 M€ de chiffre d'affaires environ (seulement quelques centaines de milliers d'euros proviennent de Merox), elle a pour son logiciel de grandes ambitions qu'elle ne pourra donc réaliser sans l'aide de partenaires. L'entreprise y croit au vu des clients qu'elle a déjà conquis et de la reconnaissance de certains analystes. En 2020, le logiciels a été identifié par le cabinet Gartner comme une des 12 solutions de sécurité emails DMARC les plus représentatives du marché. Dans une liste où l'on compte des géants comme Broadcom ou Cisco, Devensys Cybersecurity est le seul français. Le DMARC (Domain-based Message Authentication, Reporting, and Conformance) est une norme qui permet de surveiller les problèmes liés à l'authentification des e-mails et à l'usage abusif des noms de domaine. Elle permet de lutter plus efficacement contre le spam et le phishing.

Une levée de fonds de 1,5 M€ en préparation

Au sein de Devensys Cybersecurity, cinq personnes sont dédiées à Merox. Elles migreront dans la nouvelle filiale quand celle-ci sera sur pied et devraient être rejointes par 5 nouveaux collaborateurs dans les 6 mois. Dans l'équipe déjà constituée figure un commercial spécialement recruté il y a  deux mois pour commencer à trouver des partenaires. « Nous recherchons des acteurs nationaux qui ont besoin d'élargir leur catalogue en cybersécurité, des sociétés plus petites très focalisées sur la protection des SI, et des entreprises orientées vers le monde de la messagerie. Nous sommes aussi intéressés par les grands prestataires en marketing qui ont des campagnes d'emailing à gérer », détaille Léo Gonzales. Pour assurer le développement des ventes de Merox et de la structure qui va en avoir la charge, Devensys Cybersecurity prépare une levée de fonds de 1,5 M€.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité