Distree#Connectdays : un salon dédié aux objets connectés à Paris

Le salon Distree#Connectdays présentera les nouveautés en matière d'objet connectés au Carroussel du Louvre après une première édition tenue l'an dernier à la Cité du Cinéma à Paris.

Le salon Distree#Connectdays présentera les nouveautés en matière d'objet connectés au Carroussel du Louvre après une première édition tenue l'an dernier à la Cité du Cinéma à Paris.

Le groupe de distribution Innov8 s'associe à Distree Events pour donner plus d'envergure à la deuxième édition de son salon dédié aux objets connectés. L'événement devrait accueillir 600 visiteurs et 112 exposants les 11 et 12 avril prochains à Paris.


Le 18 juin dernier, le distributeur Innov8 organisait la première édition de son salon #Connectdays dédié aux objets connectés à la Cité du Cinéma à Paris. Les 11 et 12 avril prochains, ce spécialiste des smartphones et de l'IoT va renouveler l'expérience en installant cette fois-ci son événement au sein du Carrousel du Louvre. Pour lui donner plus d'ampleur, il a décidé de s'associer à la société Distree Events et de renommer pour l'occasion la manifestation Distree#Connectdays. Rompu à l'organisation de salons orientés vers l'électronique grand public, Distree Events en propose déjà six, à Monaco, aux Émirats Arabes Unis, en Russie, au Brésil, en Afrique et à Singapour. « L'IoT est l'ultime relais de croissance pour les revendeurs face au déclin des ventes de tablettes et d'ordinateurs », estime Farouk Hemraj, le dirigeant de Distree Events.

112 exposants attendus

Fort du partenariat entre Innov8 et la société d'événementiel, Distree#Connectdays devrait accueillir 112 exposants contre 80 cette année. En revanche, le visitorat devrait rester à peu près équivalent. En effet, le nombre d'invitations envoyées sera maintenu à 600 personnes représentants 300 entreprises. Il s'agit de grandes enseignes du retail, d'opérateurs télécoms ou encore d'e-commerçants. Les personnes présentes auront l'occasion de tester les produits et d'anticiper les tendances du marché sous 5 principaux axes : « l'éco-mobilité, les jouets « smart kids », les drones, le magasin connecté ou encore la réalité augmentée », précise Farouk Hemraj.

La French Tech associée

Au chapitre des nouveautés de la seconde édition du salon figure un partenariat avec la French Tech visant à mettre en avant les jeunes poussent françaises. Au même titre que les autres exposants, elles devront présenter leurs produits et en démontrer l'intérêt en 60 secondes. Les visiteurs voteront depuis une app pour le meilleur design, la meilleure innovation ou la meilleure présentation. « De quoi offrir une nouvelle visibilité aux start-ups » selon le dirigeant de Distree Events. Mais ne nous y trompons pas, les visiteurs viennent avant tout pour faire du business. Pour ce faire, une nouvelle plateforme en ligne sera mise à leur disposition pour qu'ils planifient des rencontres avec les exposants en amont du salon. « Nous ciblons les revendeurs qui n'ont pas forcément le temps de faire le tour des salons à travers le monde et qui souhaitent signer vite », précise Farouk Hemraj.

Du côté des consommateurs, les Français ont beau être accros à leur smartphone, une étude du cabinet Deloitte publiée au début du mois estimait que le phénomène des objets connectés reste très balbutiant. Seulement 2% des Français sont équipés de montres connectées et 1% d'appareils domotiques. Du côté des intentions d'achat, seuls 8% des interrogés envisageraient d'investir dans une montre connectée dans l'année, 6% dans un traqueur d'activité, 3% dans un un appareil domestique connecté et 2% dans un thermostat intelligent.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité