Divalto s'organise pour mieux promouvoir son ERP auprès des grosses PME et des ETI

Jérôme Virey, directeur des opérations de Divalto : « En 2014, Divalto connaîtra une croissance à deux chiffres, comme c'est le cas depuis 13 ans. »

Jérôme Virey, directeur des opérations de Divalto : « En 2014, Divalto connaîtra une croissance à deux chiffres, comme c'est le cas depuis 13 ans. »

La nouvelle division compte-clés de Divalto prend les rênes de sa stratégie de montée en puissance de Divalto vers les grosses PME et les ETI. Elle a notamment pour mission de tripler la taille du réseau de distribution de l'éditeur capable de commercialiser son ERP Infinity auprès de cette cible de clients.

L'éditeur de solutions de gestion officialise la création d'une division « comptes-clés » au sein de son organisation. Une partie de sa mission consistera à animer et élargir le réseau de distribution qui commercialise l'ERP Infinity de Divalto auprès des grosses PME et des ETI. Elle devra également faire collaborer les différentes équipes de la société (marketing, R&D, avant-vente...) pour mieux aider les revendeurs à cibler cette clientèle. Actuellement, la nouvelle structure n'a pas encore d'effectif dédié, à l'exception notable de Christophe Chetioui qui vient d'être recruté pour la diriger. L'homme a plus de 30 ans d'expérience sur le marché de l'ERP. Il fut notamment directeur de l'activité ERP et directeur commercial du groupe Cogeser, un intégrateur Divalto. Avant de rejoindre Divalto, il était ingénieur d'affaire chez 3LI Business Solutions, un intégrateur de Microsoft Dynamics.

Les grosses PME et les ETI tirent la croissance de ces dernières années

Pour Divalto, le développement des ventes d'Infinity aux grosses PME et aux ETI est stratégique. « Cette clientèle a largement stimulé la croissance de Divalto ces dernières années », indique en effet Jérôme Virey, le directeur des opérations de l'éditeur. Problème : le réseau de distribution capable de proposer Infinity aux grosses PME et aux ETI est limité. Il ne rassemble que 10 partenaires alors que Divalto anime plus de 300 revendeurs autour de l'ensemble de son catalogue. D'où la mission de la nouvelle division comptes-clés de faire passer ce nombre à une trentaine de revendeurs d'ici 2016. Ces nouveaux partenaires, Divalto compte les recruter dans les rangs des intégrateurs de logiciels de gestion et ceux des éditeurs indépendants de solutions verticales. En revanche, il semble peu convaincu de la volonté de ses partenaires actuels qui commercialisent Infinity auprès des petites PME de se lancer à la conquête d'entreprises d'envergure plus importante.

Le déficit actuel de membres dans le réseau de distribution que va gérer la division comptes-clés peut s'expliquer par l'histoire de Divalto. Lancé il y a plus de 15 ans, son ERP Infinity est progressivement monté en gamme. Au point que l'éditeur en a développé une version « light » (Izy) pour continuer de répondre aux besoins des entreprises de 10 à 15 postes qu'il ciblait initialement. Il semble toutefois que, dans le même temps, il n'ait pas suffisamment oeuvré pour accompagner le changement de cible d'Infinity par la création d'un réseau de partenaires adéquate consistant. Il faut dire que l'éditeur a eu à gérer ces dernières années des acquisitions comme celle d'Idylis (décembre 2010) et celle des solutions de mobilité de l'alsacien RBS (début 2013) qui l'on en outre amené à se diversifier.

Infinity 7.3 : une nouvelle montée en gamme de l'ERP de Divalto

Aujourd'hui, toutes les conditions semblent donc réunies pour intensifier l'offensive sur les grandes entreprises, y compris la version 7.3 d'Infinity lancée il y a quelques semaines. De prime abord, c'est la refonte totale de l'interface utilisateur de l'ERP qui saute aux yeux. Conçue sur la base du flat design (qui caractérise notamment iOS 7 et Windows 8) pour ce qui est de son aspect visuel, elle permet d'accéder plus directement aux données sans en passer par différents menus. L'espace de travail est en outre entièrement personnalisable. L'aspect mobilité a également été renforcé. Au titre des nouveautés de la version 7.3, on peut également citer l'apparition de nouveaux modules comme celui dédié à la gestion de la logistique et des entrepôts. Enfin, un portail collaboratif maison, et donc mieux intégré à l'ERP, est proposé en lieu et place de l'application de Vdoc Software que proposait jusqu'ici Divalto.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité