DL Software baisse en organique

Les résultats financiers 2010 sont pour le moins contrastés pour l'éditeur DL Software. Le chiffre d'affaires annuel, 44,1 millions d'euros (ME) est en hausse de 12,6%, en tenant compte des rachats, mais en baisse organique de 4,7%. Explication : l'activité dans les laboratoires pharmaceutiques a baissé pour des raisons règlementaires et économiques (regroupements en cours). Les investissements ont donc été reportés, dans un secteur qui représente 40% de l'activité de cet éditeur. La croissance provient de deux sociétés rachetées en 2009 et intégrées en 2010 : Juxta et CIM.

La marge brute est à l'avenant, elle représente 38,4 ME en 2010, en croissance de 13,7%, en baisse de -5,1% en organique. Le résultat d'exploitation, lui, baisse passant de 6 ME à 5,7 ME entre 2009 et 2010. Le résultat courant passe de 5,9 à 5,6 ME.

La direction de DL Software fait remarquer que 50% de la marge provient d'activités récurrentes : offres locatives et maintenance. Le reste vient de prestations de services, de ventes de licences, de ventes de matériels associés. 2011 devrait se situer à l'inverse de 2010, avec un redémarrage prévu au second semestre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité