Dropbox se lance dans la gestion de fichiers cloud et desktop

Avec Project Infinite, les fichiers marqués d’une coche verte sont stockés localement, tandis que ceux flanqués d’un petit nuage sont conservés dans le cloud. En cliquant dessus, on les ouvre sur l’ordinateur et les modifications effectuées seront enregistrées dans le cloud. (ci-dessus, sur un Mac)

Avec Project Infinite, les fichiers marqués d’une coche verte sont stockés localement, tandis que ceux flanqués d’un petit nuage sont conservés dans le cloud. En cliquant dessus, on les ouvre sur l’ordinateur et les modifications effectuées seront enregistrées dans le cloud. (ci-dessus, sur un Mac)

Dropbox a montré Project Infinite permettant de donner accès aux fichiers cloud depuis l'explorateur de fichiers du poste de travail PC ou Mac. 

Dropbox a une vision futuriste sur la façon dont ses utilisateurs pourront partager des fichiers volumineux et y accéder rapidement à partir de leurs ordinateurs sans faire déborder leurs disques durs. A l'occasion de sa conférence Open, organisée cette semaine à Londres, le fournisseur de capacités de stockage dans le cloud a annoncé son projet Infinite. Celui-ci porte sur la création d'une interface qui permettrait de voir l'ensemble des fichiers que l'on a placés dans le cloud à partir du gestionnaire de fichiers (documents, feuilles de calcul, images...) de son ordinateur, sans avoir besoin d'en conserver une copie locale. Les utilisateurs pourraient les gérer dans le cloud à partir du Finder d'OS X ou de l'explorateur de fichiers de Windows comme il le ferait avec n'importe quels fichiers installés localement sur leurs disques durs.

Dans un billet de blog, Dropbox souligne que nombre d'équipes très productives sont réparties géographiquement mais que les outils sur lesquels elles s'appuient pour accéder à leurs données ne sont pas adaptés à la façon dont elles travaillent. Pour l'instant, les utilisateurs de Dropbox qui veulent voir de façon conjointe les éléments qu'ils ont stockés dans le cloud au milieu de leurs fichiers locaux doivent avoir téléchargé les premiers sur leur Mac ou PC, exactement comme ils le faisaient lorsque Dropbox a lancé son produit sur le marché il y a 7 ans et demi. Ils peuvent économiser de l'espace de stockage sur leur ordinateur avec une fonction de synchronisation sélective qui ne télécharge que certains fichiers, mais les données qui restent dans le cloud ne peuvent pas être vues sur l'ordinateur. Project Infinite reprendrait le concept de base de Dropbox sur la création de dossiers synchronisés avec le cloud en simplifiant la manipulation d'un très important volume de fichiers. Cela fait partie des efforts que le fournisseur engage pour aider les utilisateurs à partager leurs fichiers entre eux, en particulier les utilisateurs professionnels payants.

Project Infinite intégrera-t-il la version publique du client Dropbox ? On sait déjà que Project Infinite fonctionnera sur plusieurs plateformes et qu'il sera compatible avec tout poste fonctionnant sous Windows 7 et au-delà, ou sous Mac OS X 10.9 et les versions supérieures. Mais tous les détails n'ont pas encore été fournis sur ce projet. Par exemple, Dropbox n'a pas indiqué s'il prévoyait d'inclure Infinite dans la version publique de ses applications pour poste de travail. Il n'a pas non plus précisé à qui il destine cette interface. Sera-t-elle proposée en cas d'utilisation gratuite du service ?

Mais, de fait, l'interface que Dropbox présente, notamment à travers une vidéo sur son blog, pourrait convaincre des utilisateurs à s'intéresser à son service cloud payant. Le fournisseur, qui multiplie ses efforts pour attirer les entreprises, a annoncé qu'il avait en deux ans multiplié par quatre ses clients payants en Europe. Il a également annoncé une nouvelle API, File Properties, permettant d'appliquer des métadonnées personnalisées aux fichiers stockés dans Dropbox afin qu'ils puissent être utilisés par des outils tiers. Cela pourrait utilement servir à des services de DLP (data loss prevention) ou de migration de données. Parallèlement à ces évolutions, Dropbox a récemment annoncé qu'il arrêterait le support de la version Windows XP de son logiciel client d'ici à la fin août.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité