Econocom : Un chiffre d'affaires en hausse 18,3 %, porté par un 4e trimestre dynamique

Crédit D.R.

Crédit D.R.

La SSII Econocom affiche un chiffre d'affaires 2014 en hausse de 18,3 % à 2,09 Md€ par rapport à l'année précédente. La firme a pu compter sur ses acquisitions et sur un bon quatrième semestre dont la croissance, essentiellement, organique progresse de 13,6 %.

Econocom présentait le 28 janvier ses résultats audités 2014. La société de services publie un chiffre d'affaires annuel en hausse de 18,3% à 2,09 milliards d'euros, anticipant un résultat opérationnel courant en « légère hausse » par rapport au chiffre publié pour l'exercice 2013. Elle a pu compter sur le dernier trimestre 2014 où les facturations sont en croissance, essentiellement organique, de 13,6 % à 670 M€. L'intégration structurante d'Osiatis contribue au même titre à la croissance annuelle. La société compte poursuivre ses plans d'acquisitions ciblées entamées en mai dernier avec l'intégration de Rayonnance, éditeur de solutions mobiles en entreprise. La mise en oeuvre de la stratégie de positionnement sur les marchés à fort potentiel a conduit Econocom à réaliser trois autres acquisitions. En premier lieu, Comiris, spécialisé dans les outils collaboratifs en juillet 2014. Puis, le même mois, ASP Serveur, SSII proposant une offre de cloud public-privé aux entreprises. Enfin, Econocom a officialisé le 20 janvier l'acquisition de l'éditeur français de solutions SIRH en mode cloud Aragon e-RH.

3 activités complémentaires en croissance à périmètre comparable

La société mise sur trois principaux secteurs d'activité. La « gestion administrative et financière » progresse de 1,7 % sur l'exercice 2014 à 1 045 M€. Toutefois, l'activité « services » recule de 1,7 % à 192 M€ malgré l'intégration d'Osiatis dans ses comptes l'an passé. Le pôle « product & solutions » réalise, quant à lui, un chiffre d'affaires de 382 M€ sur l'exercice 2014, en progression de 18,2 % par rapport à l'an passé. Une croissance qui exprime le positionnement stratégique d'Econocom sur le marché des objets connectés. 
Fort de ses résultats, la société entend poursuivre sa stratégie d'acquisitions et de développement sur les secteurs de la sécurité, l'e-santé, les applications mobiles, ... tout comme son déploiement à l'étranger. Au Brésil, Econocom a acquis en août 2014 la société Syrix, spécialisée dans la gestion de la performance des applications, des infrastructures et des solutions cloud. La société de services bruxelloise a procédé à la création d'une activité gestion administrative et financière afin d'accompagner ses clients européens dans cette région, comme cela avait été fait en 2013 au Canada et aux États-Unis.

Pour la nouvelle année, la direction anticipe une croissance organique de son chiffre d'affaires, de même pour le résultat opérationnel courant et pour le résultat net par action.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité