Elizabeth Jassaud devient directrice des ventes France de Ctera Networks

Nommée directrice des ventes en France de Ctera, Elizabeth Jassaud remplace à ce poste David Darmon. (crédit : D.R.)

Nommée directrice des ventes en France de Ctera, Elizabeth Jassaud remplace à ce poste David Darmon. (crédit : D.R.)

L'éditeur de solutions en partage de fichiers et protection des données Ctera Networks a annoncé l'arrivée de Elizabeth Jassaud en tant que directrice des ventes en France. Elle aura aussi pour objectif de renforcer le réseau de partenaires commerciaux.

Spécialisé dans les produits et services en partage de fichiers et protection des données, l'éditeur Ctera Networks vient de nommer Elizabeth Jassaud en tant que directrice des ventes en France. Occupant jusqu'alors la fonction de responsable des ventes France de Reduxio, elle succède à ce poste à David Darmon.

« Mon rôle est de développer notre réseau de clients et de partenaires commerciaux à travers toute la France, et de transmettre l'importance de nos produits à l'ère des cyber-risques. Mon objectif principal est de faire de Ctera une marque incontournable en France, sur le marché des services de fichiers d'entreprise », a-t-elle expliqué.

Avant d'être recrutée par Ctera, Elizabeth Jassaud a notamment été en charge des ventes Network Appliance chez NetApp entre 1999 et 2006 avant d'entrer chez Sun Microsystems pour prendre la tête de la division stockage de 2008 à 2010. Elle est ensuite passée chez Panasas de 2010 à 2017, au poste de responsable des ventes Europe du Sud, avant de rejoindre Reduxio jusqu'en juillet 2018.

Elizabeth Jassaud est diplômé d'un master en démographie et statistiques (Paris Nanterre) et d'un MBA décroché à l'université Panthéon Sorbonne / IAE Paris.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité