Extreme Networks mêle sécurité IoT et apprentissage machine

Le nombre d'équipements de bout de réseau a explosé, depuis les capteurs à 5 € jusqu'aux IRM à 1 M€, ce qui complexifie énormément la tâche des administrateurs réseaux et sécurité, souligne Extreme Networks. (Crédit photo : Pixabay/Gerd Altmann)

Le nombre d'équipements de bout de réseau a explosé, depuis les capteurs à 5 € jusqu'aux IRM à 1 M€, ce qui complexifie énormément la tâche des administrateurs réseaux et sécurité, souligne Extreme Networks. (Crédit photo : Pixabay/Gerd Altmann)

Dans le domaine de l'Internet des objets, Extreme Networks a doté son application de sécurité ExtremeAI de fonctions d'apprentissage machine. Celles-ci analysent le comportement des périphériques IoT et alertent en cas d'anomalies.

L'application de sécurité ExtremeAI Security mise au point par Extreme Networks s'appuie sur le machine learning et l'intelligence artificielle pour surveiller, détecter et résoudre automatiquement les problèmes de sécurité liés aux dispositifs IoT en réseau. « La technologie d'apprentissage machine de l'application établit un profil de comportement des périphériques IoT et émet automatiquement des alertes s'ils se comportent de manière anormale ou inattendue », explique le fournisseur de solutions réseaux basé à San Jose. L'application ExtremeAI Security peut s'intégrer à tous les principaux flux d'intelligence sur les menaces. Elle est aussi étroitement intégrée à l'Extreme Workflow Composer existant pour l'atténuation et la remédiation automatiques des menaces.

L'application intègre l'app ExtremeAnalytics d'Extreme Networks, laquelle permet de visualiser les menaces en fonction de leur gravité, de leur catégorie, ainsi que les équipements de bout de réseau [endpoints] à haut risque et leur localisation. Sa fonction automatisée de tickets s'intègre à divers outils populaires comme Slack, Jira et ServiceNow. « L'application interagit également avec de nombreux outils de sécurité très répandus et les points d'accès réseaux existants », détaille le fournisseur. « Le nombre d'équipements situés en bout de réseau a explosé - depuis les machines IRM intelligentes à 1 million d'euros jusqu'aux capteurs à cinq euros - compliquant et complexifiant énormément la tâche des administrateurs réseau et sécurité », rappelle Abby Strong, vice-présidente du marketing produit d'Extreme Networks. « Nous avons besoin de réseaux plus intelligents, plus sûrs et capables de s'auto-réparer, surtout quand les ressources de cybersécurité sont à leur limite ».

ExtremeAI, l'une des apps de l'offre Extreme Elements

« L'objectif d'Extreme est d'apporter une solution à un problème qui concerne tous les clients des réseaux d'entreprise : obtenir des informations exploitables et utilisables dans un laps de temps aussi proche que possible du temps réel », a déclaré Rohit Mehra, vice-président de l'infrastructure réseau chez IDC. « Les solutions d'Extreme combinent automatisation, analyse et sécurité pour surveiller des modèles de trafic réseau et permettre au système d'agir en cas de besoin ». L'application ExtremeAI, qui sera disponible en octobre, n'est qu'une des apps de l'offre de sécurité IoT d'Extreme Networks. Le fournisseur commercialise déjà le pack Defender for IoT, avec une application et un adaptateur Defender, qui permettent de surveiller, de définir des stratégies et d'isoler les périphériques IoT.

Les packs ExtremeAI et Defender font désormais partie de ce que l'entreprise appelle les Extreme Elements, un terme regroupant les logiciels, matériels et services, nouveaux ou existants, Smart OmniEdge, Automated Campus et Agile Data Center. Les clients peuvent choisir parmi ces éléments pour construire un système sécurisé et facile à gérer. Outre les applications, Elements inclut le logiciel de gestion de réseau Extreme Management Center, les appliances intelligentes basées sur des architectures x86 de la société, dont l'ExtremeCloud Appliance, et ExtremeSwitching X465 premium, un commutateur gigabit Ethernet empilable à débits multiples. En plus de ce commutateur et de ces applications, Extreme Networks se prépare à des mises à jours majeures. Lors de l'annonce des résultats du troisième trimestre, Ed Meyercord, CEO de l'entreprise, a indiqué qu'Extreme allait mettre à jour « 70 % de ses produits » et que sept produits différents seraient généralement disponibles ce trimestre. « Un record pour Extreme ! », selon lui.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité