France Télécom repositionne son réseau d'agences

Les ouvertures d'agences Orange permettent à l'opérateur de mettre en scène sa volonté d'apparaître comme le champion de la convergence dans les télécoms. Elles accompagnent le repositionnement du réseau de 700 agences de l'opérateur historique.

Avec la nouvelle boutique qu'il vient d'ouvrir à Paris, boulevard de la Madeleine, Orange compte désormais six points de vente qui ont adopté son nouveau concept d'agence. Elle s'ajoute à celles de Toulouse (la première du genre, ouverte fin 2004), Lille, Strasbourg, Nice, Marseille et Bordeaux. Comme ces agences, le nouvel espace de 300 m2 sur deux étages propose l'ensemble des offres grand public de France Télécom (téléphonie fixe et mobile, accès Internet, TV sur ADSL). La boutique comporte des galeries de présentation des produits, des tables de démonstration où les clients peuvent manipuler des produits actifs, des espaces restauration et services, un salon d'appartement reconstitué pour la mise en situation d'utilisation du produit... Pour l'heure, aucune autre ouverture n'est prévue. Il n'en reste pas moins que l'existence et la localisation de ces agences revêt une grande importance pour France Télécom en terme d'image. Elles mettent en effet en scène la volonté de l'opérateur de fédérer l'ensemble de ses lignes de produits sous la marque Orange (qui cohabite toujours avec le logo de France Télécom sur les façades des boutiques) pour mieux être identifié comme un acteur de la convergence. Toutefois, les agences Orange ne sont pas le seul lifting apporté par France Télécom à son réseau de points de vente propre. En effet, parallèlement à la création de la première boutique Orange à Toulouse, l'opérateur ouvrait la première de ses agences France Télécom Multimédia (à Paris, Toulouse, Nice et Montpellier), qui commercialise elle aussi toutes ses offres. Partie émergée de l'iceberg, les boutiques Orange et France Télécom Multimédia accompagnent une transformation de grande envergure qui concerne les 700 agences du groupe. «Il y a deux ans, la situation du réseau de points de vente de France Télécom n'était pas idéale en termes d'implantation géographique ou de surface de vente, explique Patrick Fontana, le directeur général d'Orange Distribution. Nous l'avons donc en partie redéployé sur de nouvelles zones de chalandise.» Selon lui, d'ici à la fin 2006, près de 30% du réseau d'agences, soit environ 200 points de vente, devraient avoir été concernés par cette politique, principalement par des déplacements d'agences. Il faudra attendre 2008 pour que France Télécom ait fini d'agir sur l'ensemble de ses 700 agences.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité