Gfi passe le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires

Le siège de GFI Informatique à Saint-Ouen (93). (Crédit photo : D.R.)

Le siège de GFI Informatique à Saint-Ouen (93). (Crédit photo : D.R.)

Une forte croissance organique couplée à deux acquisitions importantes ont permis à l'ESN Gfi de réaliser 1,015 Md€ de chiffre d'affaires l'an dernier.

2016 est à marquer d'une pierre blanche pour Gfi Informatique et ce à plusieurs titres. D'une part, parce qu'au cours de ces douze mois, l'ESN française a réalisé sa meilleurs croissance organique dans et hors de l'Hexagone depuis 2009. En outre, elle a vu son chiffre d'affaires dépasser pour la première fois le milliard d'euros, 1,015 Md€ précisément. Comparé à 2015, il ainsi progressé de 13,6% en facial, et de 8,1% si l'on omet notamment les acquisitions des sociétés Efron (Espagne) et Roff (Portugal). En France, les revenus de Gfi ont crû de 9% (7,5% en organique) à 832,2 M€. Dans le reste du monde, les facturations ont représenté 183,3 M€, soit 40,5% de mieux (+11,6% en organique) qu'un an plus tôt.

Un quatrième trimestre au ralenti en France

Au cours du quatrième trimestre, la croissance organique de la société a néanmoins connu un ralentissement en France. Entre octobre et décembre, son chiffre d'affaires dans l'Hexagone n'a en effet progressé que d'1,5% à 216,1 M€. A l'étranger, en revanche, le rythme de croissance a été légèrement supérieur à celui du reste l'année (+12,3%). L'ESN explique ce résultat trimestriel en demi-teinte en France par le fait que le calendrier comportait un jour de moins que l'an dernier et par une saisonnalité des ventes légèrement différente.

Au 31 décembre 2016, les collaborateurs de Gfi étaient au nombre de 8 429 personnes, soit 464 de plus qu'à la fin 2015. A la même période, son carnet de commandes affichait une progression de 7,5%, ce qui laisse à nouveau présager d'un bon exercice 2017 pour l'entreprise.

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité