Hausse de 17% des revenus de Wallix au premier semestre

En hausse de 60%, les ventes de services de maintenance de Wallix ont largement contribué à la progression globale du chiffre d'affaires semestriel de l'éditeur.

En hausse de 60%, les ventes de services de maintenance de Wallix ont largement contribué à la progression globale du chiffre d'affaires semestriel de l'éditeur.

L'éditeur français de solutions de sécurité a pu compter sur sa branche logicielle, et tout particulièrement sur son activité de maintenance, pour dégager un chiffre d'affaires en forte hausse au premier semestre 2015.

Wallix a clos la première moitié de l'année sur un chiffre d'affaires de 1,89 M€, en croissance de 17% à période comparée de 2014. Avec des revenus en hausse de 22% à 1,63 M€, c'est la branche logiciels de l'éditeur de solutions de contrôle et de traçabilité des utilisateurs à privilège qui a permis cette performance. Ce pôle doit lui-même la majorité de sa progression à l'activité maintenance, dont les facturations ont crû de 60% et représentent ainsi 44% de ses revenus. Les ventes de licences, elles, ont connu une hausse semestrielle limitée à 3%.

Les services managés calent

Le chiffre d'affaires global de Wallix aurait pu davantage s'apprécier si sa branche services managés n'avait pas vu ses facturation baisser de 8,7% à 252 K€. Au vu du carnet de commandes fourni dont il dispose déjà, l'éditeur anticipe que cette branche d'activité aura retrouvé le chemin de la croissance lors du second semestre.

A noter que lors de six premier mois de l'année, Wallix a dégagé 506 K€ de facturations à l'international. En hausse de 53%, celle-ci représentent désormais 31% (+ 6 points) de son activité globale. L'entreprise ambitionne de faire passer cette part à 50% de ses revenus en 2016.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité