Wallix vise les 100 M€ de chiffre d'affaires d'ici 2025

Jean-Noël de Galzain, président du directoire de WALLIX GROUP : « Le groupe dispose d'atouts technologiques et stratégiques majeurs pour poursuivre sa croissance et contribuer à l'émergence d'une offre souveraine de cybersécurité en Europe. » Crédit photo : D.R.

Jean-Noël de Galzain, président du directoire de WALLIX GROUP : « Le groupe dispose d'atouts technologiques et stratégiques majeurs pour poursuivre sa croissance et contribuer à l'émergence d'une offre souveraine de cybersécurité en Europe. » Crédit photo : D.R.

Le nouveau plan stratégique de Wallix va amener l'éditeur en cybersécurité à faire évoluer son offres vers de nouveaux utilisateurs et domaines. Il prévoit également un renforcement de la société hors de France, aidé en partie par la conclusion de nouveaux partenariats commerciaux.

L'éditeur français Wallix va clore son exercice 2021 et, par la même occasion, son plan stratégique Ambition 2021 sur un chiffre d'affaires annuel de 20 M€ environ. A compter de 2022, c'est sur la base d'un nouveau plan stratégique baptisé Unicorn 2025 que ce spécialiste de la sécurisation des accès et des identités (PAM) va conduire son développement. L'objectif est de dégager 100 M€ de chiffre d'affaires et 15% de marge opérationnelle dans quatre ans. Au premier semestre 2021, le résultat opérationnel était dans le rouge de 2,6 M€, mais en nette amélioration d'une année sur l'autre. Pour réaliser ses ambitions, Wallix va notamment pouvoir compter sur le dynamisme du marché du PAM. Attendu en hausse de 21% entre 2021 et 2025, ce secteur devait ainsi voir son chiffre d'affaires doubler d'ici quatre ans à 3,1 Md$. L'éditeur estime qu'il peut afficher une croissance organique de 30% par an et compléter ce rythme de développement par de la croissance externe.

Elargir l'offre, notamment vers l'IAM

L'évolution de l'offre de l'éditeur est l'un des autres piliers de sa croissance future. D'une part, il veut déployer ses technologies de sécurisation, Bastion et BestSafe en particulier, au-delà des utilisateurs de comptes à privilèges pour protéger aussi l'ensemble des utilisateurs à risque d'une organisation. Il entend également étendre son offre à l'IAM (gestion des identités et des accès), en développant des solutions complémentaires autour des identités (indentification multi-facteurs, IdaaS, IGA, SSO). De quoi potentiellement développer le panier moyen de chaque client. Enfin, Wallix continue de développer de offres de cybersécurité embarquée, comme c'est déjà le cas avec WALLIX Inside et la plateforme Oscar. L'objectif est de répondre à l'avènement de l'Internet des objets et de l'interconnexion entre IT et IoT.

Un développement à l'international aidé par des grossistes

Le plan Unicorn 2025 prévoit également la poursuite de l'expansion de Wallix à l'international et un enrichissement de ses modèles de distribution. Dans le cadre de son précédent plan stratégique, l'éditeur français avait élargi sa présence en Allemagne, et ouvert des bureaux en Espagne, en Italie et aux Emirats Arabes Unis. Il a aussi posé les premiers jalons d'une présence en Amérique du Nord, avec des implantations aux Etats-Unis et au Canada. Au pays de l'Oncle Sam, Wallix va pouvoir capitaliser dans un premier temps sur son référencement par le distributeur Arrow signé en mai dernier. Ce partenariat lui donne accès à plus de 1 000 revendeurs et intégrateurs Outre-Atlantique. En Europe, des accords similaires ont été passés avec Tech Data pour l'Espagne et le Royaume-Uni et le distributeur IT2Soft pour les pays nordiques. Fort des actions déjà menées et de celles à venir, Wallix entend multiplier son chiffre d'affaires à l'international par 7,5 d'ici 2025.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité