HP Envy x360 13 : un portable avec AMD Ryzen 4000 abordable

Le HP Envy XP360 13 a beaucoup d'atouts allant de son prix abordable à un design soigné et une puce performante. (Crédit Photo: IDG)

Le HP Envy XP360 13 a beaucoup d'atouts allant de son prix abordable à un design soigné et une puce performante. (Crédit Photo: IDG)

Le portable Envy x360 13 de HP équipé de la puce AMD Ryzen 4000 se révèle une belle révélation pour un prix maîtrisé. Nos confrères d'IDG ont pu le tester et ont été séduits.

Le HP Envy x360 13 sous AMD Ryzen 4000 prouve qu'il est possible de produire un portable avec des caractéristiques premium à un tarif très abordable. Parmi ces caractéristiques, citons d'abord un panneau IPS tactile de 13,3 pouces offrant un bon affichage hors axe et le support d'un stylo en option ; un boîtier 100% aluminium avec une charnière à 360° ; des haut-parleurs de meilleure qualité que ceux des portables de gaming de 15,6 pouces ; enfin, cerise sur le gâteau, un processeur Ryzen 4000 de gamme intermédiaire offrant des performances haut de gamme.

Le HP Envy x360 13 testé par nos confrères est à la fois si performant et si abordable (malgré quelques compromis pour réduire les coûts), qu'il vous sera difficile de le trouver. En effet, au moment de la rédaction de cet article, la configuration de test à 799 dollars HT était épuisée. Mais il reste des alternatives. On trouve actuellement sur le site HP.com américain un modèle presque identique, mais avec un SSD plus petit de 128 Go à 700 dollars HT. Et chez Walmart, on peut acheter une autre version presque identique à 820 dollars HT, équipé du processeur Ryzen 7 4700U haut de gamme. Un autre modèle basé sur la puce Ryzen 7 4700U (Envy x360 13-ay-0021nr), avec plus de mémoire (16 Go) et un SSD de 512 Go est proposé à 1299 € sur la boutique de HP.com France. Mais, pour les utilisateurs américains, la meilleure offre est sans doute celle proposée par Costco : jusqu'au 30 août, les membres peuvent acheter un HP Envy x360 13 tournant avec une puce Ryzen 7 4700U, 8 Go de RAM et 512 Go de SSD, pour 750 dollars HT (au lieu de 900 dollars HT). Á noter enfin qu'en France, le modèle de base sera vendu 829 €.

Premier contact

Forcément, nos confrères étaient curieux de savoir comment se comportait le portable tournant avec la puce AMD Ryzen 4000, premier du genre qu'ils testaient. À l'exception du dernier processeur, le HP Envy x360 13 ressemble à n'importe quel autre portable économique, avec une configuration adéquate. Nos confrères n'avaient pas remarqué que ce modèle était doté du WiFi 6 et ils ont aussi apprécié son poids de 1320 grammes.

En termes de qualité de construction, le boîtier en aluminium de l'Envy x360 13 est très rigide. Quand on le tient par un coin avec l'abattant ouvert, la flexion du boîtier est minimale. Le SSD est enfichable, et même s'il n'est pas destiné à être mis à jour par l'utilisateur, il pourrait l'être.

Ports

Concernant les ports de l'Envy x360 13, le mieux est de s'en référer aux photos. Sur le côté gauche, on peut voir une prise combo jack analogique, un port SuperSpeed USB de Type-A (5Gbit/s) et port SuperSpeed USB 10Gbit/s de Type-C. Le port USB-A est extensible pour faciliter l'insertion d'une clé USB, ou la connexion d'un clavier ou d'un autre dispositif USB-A standard. Le port USB-C prend en charge le transfert de données USB et peut servir de port DisplayPort ou HDMI avec un dongle adéquat. Le HP Envy x360 13 n'est pas équipé de port Thunderbolt 3, ce qui laisse la possibilité d'ajouter un stockage externe rapide ou des GPU externes, ou encore des écrans à câble unique. L'implementation de ce type de port est onéreuse et il est plus courant sur les machines plus chères.



Sur le côté gauche du HP Envy x360 13, on trouve une prise combo jack analogique, un port USB-A 5Gbit/s et un port USB-C 10Gbit/s. (Crédit : Gordon Mah Ung)

Sur le côté droit du HP Envy x360 on peut voir un lecteur microSD, et un second port USB SuperSpeed de Type-A (5Gbit/s) qui peut servir à recharger un téléphone même quand l'ordinateur est éteint. On trouve également un port cylindrique pour le chargeur de 65 watts.



Le lecteur microSD, le port SuperSpeed USB-A (5Gbit/s) et le port pour un connecteur cylindrique pour le chargeur de 65 watts, visibles sur le côté droit du HP Envy x360 13. (Crédit : Gordon Mah Ung)

Oui, vous avez bien lu : un chargeur cylindrique. Non, les prises rondes, comme celles que l'on trouvait sur les anciens portables, ne sont pas uniquement réservées aux Chromebooks et aux portables Windows bon marché. HP a sûrement opté pour un connecteur cylindrique en raison de son coût peu élevé, contrairement à un port USB-C. Heureusement, le connecteur est arrondi et non carré, comme les anciens, mais HP n'a pas opté non plus pour le connecteur ultra-rapide du luxueux HP Spectre x360.



Le connecteur d'alimentation de 65 watts indique clairement que le HP Envy x360 13 n'est pas un portable de luxe. (Crédit : Gordon Mah Ung)

Mais, au moins, HP a intégré un dispositif d'alimentation USB Power Delivery dans le port USB-C, ce qui permet de prendre un minuscule chargeur GAN de 60 watts pour ses déplacements. Bien sûr, le fait d'avoir un seul port USB-C oblige à jongler avec tout autre dispositif USB-C. C'est une solution intermédiaire. Bien sûr, certains préfèrent les ports USB-A, et d'autres rêvent de l'USB-C, mais il est difficile de satisfaire tout le monde.

Clavier et trackpad Selon nos testeurs, la disposition du clavier est judicieuse, de même que le rétro-éclairage à deux niveaux bien distincts et une bonne course des touches. HP a ajouté un bouton d'alimentation dédié ainsi que des touches pour éteindre l'appareil photo et couper le micro, plus une touche pour lancer le centre de commande Command Center de HP. Ce dernier permet d'accéder instantanément aux paramètres Thermal Profile, où l'on peut opter pour plus de performances ou mettre le portable en mode silencieux presque sans ventilateur.



La disposition des touches est bien pensée. (Crédit Photo : Gordon Mah Hung)

La plupart des utilisateurs n'ont pas conscience de ces options, donc leur plus grande accessibilité est intéressante. Par contre, HP a dû sacrifier la touche d'impression d'écran dédiée, que certains utilisateurs regretteront. Le trackpad est compatible avec les pilotes Precision de Microsoft. Malgré un rapport largeur/hauteur plus large, il gère bien l'interférence avec la paume de la main. Cependant, d'après nos confrères, sa surface est l'une des plus rugueuses jamais rencontrées. Quand on passe d'un trackpad lisse comme celui du GS66 Stealth de MSI à celui de HP, on a l'impression de mettre les doigts sur du papier de verre fin. Après, tout est question de préférence personnelle.



Au dos, l'Envy x360 comporte plusieurs véritables évents mais aussi plusieurs faux évents. (Crédit : Gordon Mah Ung)

Ecran


L'écran du HP Envy x360 13 est particulier. En effet, c'est un écran de « 1 watt », ce qui signifie que, dans certaines conditions, il peut consommer à peine 1 watt. (Nos confrères pensaient que cette technologie était exclusive aux plateformes Intel, mais il semble que ce ne soit pas le cas). Mais, comme c'est le cas pour de nombreux ordinateurs portables moyen ou bas de gamme, la luminosité est sacrifiée pour faire des économies. D'après HP, la luminosité maximale l'Envy x360 13 est de 300 nits, mais la mesure effectuée par nos confrères est en deçà de cette valeur. La plupart des machines portables haut de gamme offrent une luminosité minimale de 300 nits, et nombreux sont ceux qui atteignent 400 à 500 nits.

Des haut-parleurs exceptionnellement bons


En général, on n'attend pas grand-chose des haut-parleurs équipant les ordinateurs portables, mais le HP Envy x360 13 a surpris nos testeurs. Comme la plupart des portables de petite taille, les haut-parleurs du Envy x360 13 sont intégrés. Une machine portable comparable avec des haut-parleurs de qualité supérieure, comme le HP Elite Dragonfly, délivre un son plus fort, avec moins de distorsion. Les haut-parleurs haut de gamme Bang & Olufsen du Elite Dragonfly surpassent également ceux de l'Envy x360 13 dans les moyennes et les basses. Cependant, le son du Envy x360 13 est étonnamment plus riche et plus fort que celui de nombreux ordinateurs portables de gaming, plus grands. Par exemple, les haut-parleurs du XPG Xenia 15, délivrent un son affreusement léger comparé à ceux du Envy x360. (C'est le cas de la plupart des ordinateurs portables de jeu aujourd'hui, dont la qualité sonore est moins bonne que celle d'un ultraportable de 13 pouces de gamme moyenne).

Performances de stockage


HP a équipé son Envy x360 13 d'un slot microSD qui permet d'ajouter facilement un stockage semi-permanent au portable. La carte dépasse d'un peu moins d'un millimètre quand elle est insérée. Nos confrères conseillent de mettre du ruban adhésif sur la carte pour éviter qu'elle ne tombe si on la touche. La performance du lecteur de carte est correcte : environ 73MBps en écriture et 94MBps en lecture avec une carte SanDisk Extreme de 256 Go. Sa vitesse est donnée pour environ 90MBps en écriture et 160MBps en lecture, mais cela n'est possible que si l'on utilise le lecteur USB propriétaire de SanDisk.

L'une des caractéristiques les moins impressionnantes de la Envy x360 13 concerne son stockage. Le SSD Toshiba/Kioxa est de type M.2 NVMe et PCIe Gen 3, mais curieusement, il n'utilise que deux voies PCIe. Dans la plupart des portables haut de gamme, le SSD utilise quatre voies PCIe. Passé au test CrystalDisk Mark 7, le SSD du Envy x360 13 atteint environ 1,5 Go/s en lecture et 1 Go/s en écriture. Comparativement, le SSD x4 d'un ordinateur portable haut de gamme peut atteindre une vitesse de lecture de 2,5 Go/s et une vitesse d'écriture plus proche de 2 Go/s. Cette différence importe peu en utilisation courante, mais elle devient perceptible quand on veut copier des fichiers très volumineux.



A gauche, le HP Envy x360 et à droite le HP Elite Dragonfly. (Crédit : IDG)

Design et qualité de la webcam

Les webcams sont importantes aujourd'hui, la pandémie de coronavirus ayant obligé un grand nombre de personnes à travailler à distance. Comme la plupart des webcams, l'Envy x360 13 offre une résolution de 720p. Même si la caméra ne dispose pas de capacités biométriques couplées à Windows Hello, sa qualité d'image semble comparable à celle de du HP Elite Dragonfly, un équivalent de l'Envy pour l'entreprise. Mais nos confrères préfèrent toujours le rendu plus chaud de l'appareil photo du Elite Dragonfly. Pour ce qui est de la biométrie, HP intègre à droite du boîtier un lecteur de pavé tactile, là où l'on trouve normalement le bouton de contrôle.

La webcam est automatiquement recouverte par un volet quand le bouton de l'obturateur de confidentialité est enfoncé. (Crédit : Gordon Mah Ung)

Cela fait plusieurs années que les webcams des portables HP sont dotés de coupe-circuits et de volets coulissants, mais c'est la première fois que le constructeur propose un obturateur automatique. Il suffit d'appuyer sur le bouton d'arrêt dédié à la caméra, et un obturateur physique situé à l'intérieur de la lunette coulisse sur l'objectif. L'obturateur étant blanc, on peut donc repérer assez facilement s'il est fermé ou non. HP a également rendu la caméra indépendante du gestionnaire de périphériques Windows Device Manager. Si la webcam est allumée, mais qu'elle n'est pas activée, HP en informe l'utilisateur par une fenêtre contextuelle Windows. Avec cette webcam, peu de chances qu'Internet vous surprenne en train de dévorer un hamburger dégoulinant.



En appuyant sur une simple touche du clavier, on peut bloquer instantanément la caméra et la déconnecter de Windows 10. (Crédit : Gordon Mah Ung)

Performance Pour leurs tests, nos confrères ont utilisé le réglage par défaut « HP recommandé », ainsi que le paramétrage Performance proposé par le HP Command Center. Pour évaluer les performances du CPU Ryzen 5 4500U, ils ont utilisé Cinebench R15. Basé sur une ancienne version du moteur de rendu Cinema4D de Maxon, ce benchmark mesure les performances du CPU pour rendre un modèle 3D. Même si un portable de 13,3 pouces sert rarement à faire de la modélisation 3D, ce test est tout à fait approprié pour évaluer les performances d'une machine dans les tâches multi-threads.

La puce Ryzen 5 4500U est construite sur les coeurs Zen 2 d'AMD. Elle dispose de six coeurs, mais n'offre pas le Multi-Threading symétrique. Compte tenu du prix de l'Envy x360 13, il ne faut pas s'attendre aux performances d'un ordinateur haut de gamme. Néanmoins, le Envy x360 et sa puce Ryzen 5 offrent des performances de base supérieures comparables aux puces Intel de 10e génération les plus récentes et les plus puissantes. En matière de performances multicoeurs, seul le Core i7-10710U de 10e génération d'Intel, avec ses six coeurs et ses 12 threads, surpasse le Ryzen 5 4500U. Cette puce Ryzen 5 de milieu de gamme fait presque aussi bien que le Core i7-1065G7 quatre coeurs huit threads d'Intel qui équipe un grand nombre de machines portables haut de gamme.



Même si le benchmark Cinebench R15 permet surtout de tester la capacité d'un processeur à exécuter des tâches multi-threads soutenues, la plupart des applications courantes sont mono-threads. Ici, il a donc servi à évaluer un seul thread CPU. En mode mono-thread, le Envy x360 13 offrent des performances solides qui le classent au milieu du peloton. En usage réel, la différence serait très difficile à faire.




Les machines portables modernes sont surtout limitées par leur capacité à gérer la chaleur. Moins le CPU ou le GPU (ou la température ambiante) dégage de chaleur, plus ils peuvent augmenter la vitesse de l'horloge et achever une tâche rapidement. Pour simuler une charge plus importante, nos confrères ont pris l'utilitaire gratuit HandBrake pour encoder un fichier de 30 Go, en 1080p en utilisant le préréglage de la tablette Android. Les temps plus courts correspondent aux meilleurs résultats.

Alors que le préréglage Performance n'a pas donné de résultats exceptionnels avec les autres machines portables testées par nos confrères, ils ont constaté sur l'Envy x360 13 une réduction très honorable de 11 % du temps de conversion du fichier. Ils ont également pu apprécier la puissance du refroidisseur du Ryzen 5 4500U : seuls le MSI Prestige 14 et l'Acer Swift 3 - sans surprise, vu son processeur Ryzen 7 4700U 8 coeurs et 16 threads - de la même catégorie que l'Envy x360 13 font mieux avec le paramétrage Performance. (Pour référence, nos confrères ont inclus dans ce test le portable XPS 15 7590 de Dell, plus ancien et plus grand, même s'il appartient à une classe d'ordinateur différente).



Pour avoir une idée des performances de l'Envy x360 13 dans les tâches quotidiennes, nos confrères ont également lancé le test Work de PCMark 8, en utilisant l'accélération du CPU plutôt que celle du GPU. L'Envy x360 13 cède du terrain aux portables haut de gamme (et aussi, au Swift 3 d'Acer, moins cher, mais plus musclé) en raison de sa vitesse d'horloge plus faible, mais les résultats sont si proches que l'on ne pourra probablement pas faire la différence. Donc, si l'essentiel des usages se limite à la navigation Internet ou au travail bureautique avec de temps en temps le visionnage d'un flux Youtube en arrière-plan, alors il faut surtout prendre en compte l'écran, le clavier, le trackpad, les haut-parleurs ,et même la couleur, plutôt que se base sur les spécifications du CPU ou du GPU.



Performance graphique Pour tester les performances graphiques, nos confrères ont utilisé le benchmark 3DMark Sky Diver d'UL. Pour l'essentiel, le Ryzen 5 4500U offre des performances similaires à celles de l'actuel Core i7-1065G7 de 10e génération d'Intel. En d'autres termes, une puce de milieu de gamme censée concurrencer un Core i5-1035G1 ou les graphiques UHD d'Intel fait mieux que sa catégorie. La puce Ryzen 5 4500U offre donc des performances graphiques de premier ordre à un prix grand public et permettra de jouer sans effort à deux jeux légers.



Durée de vie de la batterie Ce dernier test est probablement le plus important pour tous ceux qui achètent ce type d'ordinateurs portables : l'autonomie de la batterie. Pour réaliser ce test, nos confrères ont chargé la batterie du portable au maximum, réglé la luminosité de l'écran entre 250 et 260 nits, activé le mode avion et branché les écouteurs au volume moyen. Ensuite, ils ont fait tourner en boucle un fichier vidéo de 4K en utilisant l'application Movies & TV de Windows, jusqu'à ce que le portable s'éteigne. Si l'écran de 1 watt du Envy x360 13 contribue certainement à prolonger l'autonomie de la batterie, ce n'est pas le cas de la mémoire DDR4. HP aurait pu doter ce portable d'une mémoire LPDDR4X, plus économe en énergie, mais plus chère. L'ancienne DDR4 de l'Envy x360 13 limite quelque peu les performances graphiques, et elle consomme également plus d'énergie que la LPDDR4X. La capacité de la batterie du HP Envy x360 13 est de 51 Wh, et dans ce test, il a tenu pendant plus de 10 heures, ce qui est très respectable. Mais c'est 4 heures de moins que les portables concurrents basés sur Intel, et plus proche de l'autonomie des ordinateurs portables basés sur AMD des générations précédentes.



Conclusion Le HP Envy x360 13 est l'un des rares ordinateurs portables à base de Ryzen 4000 testé par nos confrères, mais il confirme un changement radical dans les choix proposés aux consommateurs. Le HP Envy x360 13 offre des performances graphiques et de CPU de premier ordre, pour deux ou trois cents euros de moins qu'une machine équipée d'un CPU Intel. Par exemple, le modèle Envy x360 13 à base de processeur Intel sorti l'an dernier, avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage, coûtait presqu'aussi cher que le modèle actuel à base de processeur Ryzen, sauf que le nouveau modèle dépasse de loin l'ancien en termes de performances. En termes de finition, le HP Envy x360 13 n'a pas non plus à rougir face à ses concurrents. Certes, il n'est pas parfait, mais globalement, c'est un portable surprenant à un prix très intéressant.

Spécifications du HP Envy XP360 13

CPU : AMD Ryzen 5 4500U 6 coeurs, 6 threads

GPU : AMD Radeon Graphics

RAM : 8Go DDR4/3200

Affichage : Écran tactile IPS de 13,3 pouces, en 1920x1080, avec support MPP pour un stylo optionnel

Stockage : SSD PCIe 3.0 x2 Kioxia NVMe de 256 Go

Sans fil : Intel WiFi 6, Bluetooth 5.0

Dimensions : 30,7 x 19,3 x 1,52 cm/12,1 x 7,6 x 0,6 pouces

Poids : 1320 gr. (1540 gr avec l'adaptateur secteur)

Batterie : 50 Watt-heure

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité