HP reprend la place de numéro un des PC

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de PC entre 2016 et 2017.

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de PC entre 2016 et 2017.

Sur un marché des PC en repli, HP a fait montre d'un dynamisme inexistant chez quasiment tous ses concurrents. Il a ainsi repris la place de numéro un du secteur à Lenovo, au quatrième trimestre 2017 comme sur l'ensemble de l'année écoulée.

Il faudra encore attendre pour voir le marché du PC renouer avec la croissance. Selon Gartner, les ventes mondiales d'ordinateurs ont en effet baissé pour la sixième année consécutive en 2017, atteignant 262,5 millions d'unités, soit 2,8% de moins qu'en 2016. Au cours du seul quatrième trimestre, les livraisons se sont repliées de 2% à 71,6 millions d'unités. Preuve, encore une fois, que les fêtes de fin d'année n'apportent plus de bouffée d'oxygène aux fabricants. « Les PC n'ont plus de place privilégiée sous le sapin de Noël mais ne vont pas pour autant disparaître des foyers. Les achats sont davantage motivés par des usages plus spécifiques auxquels répondent les matériels [Ndlr : le gaming, par exemple] plutôt que par leurs tarifs », indique Mikako Kitagawa, analyste au Gartner. A terme, cette tendance devrait entraîner une hausse du prix moyen des produits et donc de la profitabilité des fabricants et de leurs partenaires. En attendant, toutefois, le marché devrait encore connaître des périodes difficiles.

1,4% de décroissance en EMEA

En EMEA, 21,8 millions d'ordinateurs ont été commercialisés entre octobre et décembre dernier, soit 1,4% de moins qu'à la même période un an plus tôt. Les deux plus gros marchés de la région, à savoir le Royaume-Uni et l'Allemagne, n'ont pas échappé à la tendance générale. Néanmoins, les prix ont globalement augmenté dans la zone, du fait de la variation des taux de change, du besoin des fournisseurs de compenser la hausse du coût des composants et de la nécessité d'orienter leur mix produits vers des matériels plus onéreux comme les notebooks haut de gamme. A l'échelle mondiale, c'est en Asie-Pacifique (+0,6%) que les constructeurs ont le mieux tiré leur épingle du jeu au cours du quatrième trimestre. En revanche, ils ont considérablement souffert aux Etats-Unis où leurs ventes ont plongé de 8%.

HP dépasse Lenovo mais l'écart reste ténu

Dans ce contexte disparate d'une région à l'autre, HP est parvenu à dégager de la croissance en volume (6,6%), à l'inverse de la quasi-totalité de ses concurrents. Fort d'une part de marché trimestrielle de 22,5%, il a repris la place de numéro un mondial à Lenovo (sur une année entière également). Celle du chinois est retombée à 22%, à la défaveur de ventes en baisse de 0,7%. Une décroissance inversement proportionnelle à la hausse des livraisons de Dell, le numéro trois, qui représentent 15,2% du marché mondial. La plus mauvaise performance trimestrielle des principaux fabricants de PC revient à ASUS. Classé numéro 5, le taiwanais a vu le nombre de ses PC commercialisés chuter de 11,3%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité