HP va supprimer 4000 emplois en trois ans

Dion Weisler, CEO de HP, a annoncé plusieurs milliers de coupes à partir de son exercice fiscal 2017. (Crédit: D.R.)

Dion Weisler, CEO de HP, a annoncé plusieurs milliers de coupes à partir de son exercice fiscal 2017. (Crédit: D.R.)

HP a annoncé la suppression de 3 000 à 4 000 emplois d'ici 2019, dans le cadre d'un plan de restructuration qui lui permettra de réaliser jusqu'à 300 millions de dollars d'économies.

Confronté à une baisse de ses résultats HP, qui rassemble les PC et les imprimantes, va engager un nouveau plan de réduction d'effectifs. Dans un document d'informations transmis ce jeudi à la SEC  (Securities & exchange commission qui contrôle outre-Atlantique les marchés financiers), le fournisseur du groupe américain a annoncé qu'il allait supprimer entre 3 000 à 4 000 emplois au cours des trois prochaines années. Ces coupes se feront à partir de l'exercice 2017 et s'étaleront jusqu'à l'année fiscale 2019. Elles s'ajoutent aux 3 000 suppressions d'emplois déjà annoncées en février par HP pour son exercice fiscal 2016. Ce plan se traduira par des charges de l'ordre de 350 à 500 millions de dollars, dont 200 millions en indemnités de licenciements et autres compensations qui seront versées aux salariés de HP. Son déploiement permettra toutefois  au groupe de réaliser entre 200 à 300 millions de dollars d'économies dès l'année 2020.

Pas de détails sur les pays concernés

HP n'a pas donné d'informations  précises sur les postes  et les zones géographiques qui seront affectés par ces suppressions de postes. « Les coupes varieront selon les pays, et dépendront des exigences légales requises ainsi que des consultations avec les différentes  instances représentatives du personnel », a simplement précisé HP à la SEC. Evoquant une concurrence rude sur ses principaux coeurs de marché, la division a choisi de  se concentrer sur plusieurs segments clé tels que le marché des copieurs format A3, celui de l'impression 3D et sur les services de mobilité. La compagnie est sur la bonne voie pour réaliser plus de 1 milliard de dollars d'économies depuis sa scission qui seront investis entre autres dans la recherche et le développement, a déclaré  son CEO Dion Weisler ce jeudi lors d'une conférence avec des analystes.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité