IBM renforce sa collaboration avec Servicenow pour faciliter les migrations multicloud

IBM renforce ses capacités de migration multicloud autour de sa plateforme Multicloud Manager basée sur Kubernetes et annoncée en octobre. (Crédit : IBM)

IBM renforce ses capacités de migration multicloud autour de sa plateforme Multicloud Manager basée sur Kubernetes et annoncée en octobre. (Crédit : IBM)

Pour faciliter les migrations multicloud de ses clients, IBM ajoute des outils d'automatisation à sa Cloud Migration Factory. Il étend par ailleurs l'utilisation de la plateforme ITSM de ServiceNow à sa solution Multicloud Manager récemment annoncée.

En rachetant Red Hat pour 34 Md$ fin octobre, IBM a clairement confirmé sa détermination à s'imposer dans l'hybride et le multicloud, un marché que Gartner évalue à 240 Md$ en 2019. Pour aider ses clients dans cette migration, le fournisseur vient d'ajouter des outils d'automatisation à ses services cloud et de renforcer sa collaboration avec ServiceNow sur ces problématiques. Typiquement, les processus de migration multicloud incluent des démarches de ré-herbergement et de changement de plateformes et d'architectures qui peuvent prendre quelques semaines à plusieurs mois selon l'état de préparation des applications et les volumes à migrer.

En créant des environnements hybrides et multiclouds, les entreprises doivent relever le défi de déplacer et gérer de très importantes quantités de données, de services et de workflows sans provoquer d'interruption d'activité, pointe IBM. C'est là où ses nouveaux services interviennent. Big blue a ajouté à Cloud Migration Factory des fonctionnalités d'automatisation conçues pour aider ses clients à réduire le temps de migration et de modernisation de leurs applications. Cloud Migration Factory gère la validation des données en incluant l'information sur l'environnement source, la mise en place du serveur de migration, l'inventaire des serveurs, les spécifications techniques, les applications et les certificats d'accès, afin de créer un plan de migration. Son nouveau jeu d'outils inclut des algorithmes dérivés « d'années de migration complexes et de modernisations qui aident à affiner la planification et à réduire les risques en faisant apparaître plus tôt dans le cycle de vie les dépendances, ainsi que les difficultés techniques ou liées aux processus », explique IBM. De cette façon, il compte accompagner de façon plus lisse l'adoption de diverses plateformes cloud.

Gérer à coût réduit des environnements clouds hétérogènes

Le partenariat avec ServiceNow poursuit le même objectif. Il a été engagé en 2017 pour associer la plateforme d'automatisation des services de l'éditeur SaaS avec les logiciels cloud d'IBM. Il s'étend maintenant à la solution Multicloud Management récemment annoncé par big blue. Basée sur Kubernetes, celle-ci s'exécute sur la plateforme de cloud privée d'IBM mais elle permet aux clients de gérer et d'intégrer des charges de travail sur les clouds d'autres fournisseurs : Amazon, Microsoft et Red Hat. Au coeur de Multicloud Manager, une interface de tableau de bord permet de visualiser des milliers d'applications Kubernetes et d'énormes volumes de données quelle que soit la localisation de celles-ci.

Selon IBM, l'extension de son partenariat avec ServiceNow apportera à ses clients des facilités dans trois domaines. Premièrement, sur le développement agile d'applications et de services, les offres combinées permettront de gérer le cycle de vie cloud et les ressources métiers. Deuxièmement, les environnements clouds hétérogènes pourront être gérés plus rapidement, à coût réduit et de façon plus homogène. Enfin, ce partenariat étendu à Multicloud Management apportera une visibilité sur les opérations multiclouds pour gérer la santé des services et optimiser leur fourniture et leur coût.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité