Intel n'est pas loin de rivaliser avec AMD sur le marché des cartes graphiques pour desktops

l'Arc A750, dont le tarif officiel a récemment baissé de 290 à 250 dollars, est le premier choix de GPU 1080p pour le ray tracing des journalistes de PCWorld de par son rapport qualité prix. Crédit photo : Intel

l'Arc A750, dont le tarif officiel a récemment baissé de 290 à 250 dollars, est le premier choix de GPU 1080p pour le ray tracing des journalistes de PCWorld de par son rapport qualité prix. Crédit photo : Intel

En moins d'un an de présence sur le marché des cartes graphiques pour PC de bureau, Intel est parvenue à capter 6% des livraisons mondiale au quatrième trimestre 2022. Preuve que sa stratégie de fourniture de produits d'entrée de gamme à prix agressifs a fonctionné.

Pendant des années, le marché des cartes graphiques pour PC de bureau était la chasse gardée de deux acteurs : AMD (anciennement ATI) et Nvidia. Intel a décidé d'entrer sur ce terrain très disputé en 2022 en lançant sa gamme de GPU Arc et des offres similaires pour les ordinateurs portables. Selon une étude portant sur la répartition des livraisons de cartes graphiques pour desktops, la firme de Santa Clara serait parvenue à capter 6 % des ventes au quatrième trimestre 2022, soit trois point de moins qu'AMD.

6 % de part d'un marché en baisse historique

Ces chiffres sont publiés par Jon Peddie Research, qui brosse par ailleurs un tableau sombre du marché des GPU pour ordinateurs de bureau, impacté par l'évolution non moins morose de celui des PC.Le cabinet indique en effet que les expéditions totales de GPU pour desktops ont chuté de 26 % entre les quatrièmes trimestres 2021 et 2022. C'est leur plus fort recul de ces dix dernières années. De fait, produire 6 % des volumes d'un marché alors qu'il est nettement en baisse n'est pas forcément une donnée dont un fournisseur se vante auprès de ses actionnaires. Surtout quand le secteur est dominé par Nvidia avec 82 % de part de marché.

Néanmoins, considérant qu'Intel est un nouvel entrant dans un paysage figé depuis des années, sa performance est étonnante, même s'il a pu s'appuyer sur ses vastes ressources pour la réaliser. A l'origine, ses puces Arc ont été décriées et leur lancement retardé. Ce fut au point que certains analystes se sont demandés si Intel n'envisageait pas d'abandonner l'ensemble de ce projet dans lequel il avait investi plusieurs milliards de dollars. D'ailleurs, le groupe n'est toujours pas en mesure de rivaliser avec ses concurrents sur le segment des GPU haut de gamme où la majeure partie des bénéfices est réalisée. Mais entrer sur le marché des cartes graphiques pour PC de bureau et se rapprocher du second fournisseur du secteur en moins d'une année, en se concentrant sur des produits abordables, doit être considéré comme une réussite.

« AMD ne pourra pas nous ignorer »

A titre d'exemple, l'Arc A750, dont le tarif officiel a récemment baissé de 290 à 250 dollars, est le premier choix de GPU 1080p pour le ray tracing des journalistes de PCWorld de par son rapport qualité prix. Certes, le produit n'offre pas de performances époustouflantes mais c'est le type de puce qui peut se vendre en nombre aux personnes souhaitant jouer sur PC sans se ruiner.

A l'occasion du webcast The Full Nerd diffusé par PCWorld, Tom Petersen, membre de la BU GPU d'Intel, a déclaré : « Si l'on réfléchit bien, nous sommes l'une des rares entreprises au monde à pouvoir pénétré un grand marché comme celui des cartes graphiques. Nvidia continuera probablement de nous ignorer, mais AMD ne le pourra pas. Et cela va devenir beaucoup plus compétitif au fil des années, à mesure que notre présence se renforce. » Il convient de noter que le dernier emploi de Tom Petersen était directeur du marketing technique de Nividia.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité