Kimoce a connu une mauvaise passe lors de son exercice 2013/2014

L'éditeur intégrateur français a vu son chiffre d'affaires baisser de 5% et ses bénéfices s'effondrer de 78% lors son dernier exercice annuel. Kimoce met l'année en cours à profit pour restaurer ses marges.

L'éditeur-intégrateur Kimoce a connu d'importantes difficultés lors de son exercice 2013/2014 clos en septembre dernier. Comparé au 12 mois précédents, le chiffre d'affaires (ventes et prestations de services) de la société spécialisée dans les projets de gestion des infrastructures et des services clients s'est replié de 5% à 4 M€. Le recul de l'activité a été particulièrement prononcé à l'export où les revenus n'ont été que de 460 K€, soit une baisse de 11%. Quant aux bénéfices de Kimoce, ils n'ont atteint que 88,2 K€ contre 418 K€ durant l'exercice 2012/2013.

L'activité en France et les services sont en croissance

Les résultats à l'étranger ont été encore plus décevants en termes de ventes de solutions. Ils se sont affaissés de 42% tandis que les facturations issues de cette activité dans l'Hexagone progressaient de 3%. Globalement, la branche édition de logiciels de l'ensemble du groupe a ainsi terminé l'année fiscale 2013/2014 sur un chiffre d'affaires de 2,66 M€, équivalent à 13% de moins que celui de l'année précédente. Heureusement, l'activité services de Kimoce a connu une évolution positive et solide avec une hausse de 15%. Elle pèse désormais 1,35 M€ de facturations.

Selon l'éditeur-intégrateur, ses revenus pour l'exercice 2014/2015 devraient rester stables. « L'exercice en cours est une année de transition pour rétablir nos marges, tirer parti de nos investissements et de notre nouvelle organisation. Nous prévoyons donc un niveau d'activité inchangé », a précisé Patrick Hett, le PDG de Kimoce.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité