Kyndryl ouvre ses API aux entreprises

Philippe Roncati, président de Kyndryl France, estime que Kyndryl Bridge est

Philippe Roncati, président de Kyndryl France, estime que Kyndryl Bridge est

Kyndryl lance son service Bridge, un catalogue d'API sur différents sujets : AIOPS, sécurité, gestion de l'énergie. Les clients pourront ainsi se servir de cette plateforme pour accélérer leur transformation numérique et réduire les obstacles liées à l'intégration.

« Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts », disait Isaac Newton. Une phrase qui sous-tend le lancement du service Bridge par Kyndryl. La société fête bientôt sa première année d'existence en tant que structure indépendante d'IBM et cette annonce constitue « un marqueur important », souligne Philippe Roncati, président de Kyndryl France. Cette offre se définit comme un catalogue d'API  basées « sur le savoir-faire de nos équipes, de nos clients sur des plateformes multiples », précise le dirigeant.

Hervé Durand, ingénieur senior chez Kyndryl, indique qu'au démarrage, « une centaine d'API seront disponibles sur la plateforme ». Il ajoute, « la plateforme est évolutive  et l'ambition en 2023 est d'avoir 5 000  playbook ». Dans le détail, ces connecteurs concernent des sujets variés, « les AIOPS, la sécurité, la gestion de l'énergie, la gestion des logiciels, la prédictivité des incidents, le Finops », glisse Philippe Roncati. L'objectif est d'automatiser les tâches et de réduire les freins à la transformation numérique. L'idée est de gommer la complexité de certaines tâches et de se concentrer sur le dialogue entre les métiers et l'IT, et donc de jeter un pont entre les deux mondes.

Réduire les irritants et les freins à la transformation numérique

Dans cette démarche, les API peuvent être co-créées avec les clients pour répondre aux besoins métiers. « Avec ce travail commun, il est possible de faire baisser les incidents d'intégration d'environ 40% », observe le président de Kyndryl France. Interrogé sur la sécurité des API , la SSII se veut rassurante avec un scanning des API pour éviter les vulnérabilités, « les clients peuvent aussi intégrer aussi leur propre couche de sécurité des API, nous sommes agnostiques en la matière », constate Hervé Durand.

Sur Kyndryl Bridge, une grande partie des « practices » ont mis la main à la pâte. Pour mémoire, elles concernent les applications, les données et IA ; le cloud ; Core Entreprise et zCloud (offre mainframe as a service) ; l'environnement de travail numérique ; le réseau et l'edge ; la sécurité et la résilience.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité