L'intégration de JBoss met Red Hat à la peine

:Résultats deuxième trimestre Chiffre d'affaires : 99,7 M$ (+52%) Bénéfice net : 11 M$ (-34%) Les résultats publiés par le spécialiste de l'Open Source Red Hat au deuxième trimestre - ainsi que la décision du groupe de revoir à la baisse ses objectifs pour l'année - ont déçu les analystes et les investisseurs. Si les revenus atteignent 99,7 M$ et progressent de 52% sur un an, le bénéfice net affiche une tendance différente : il s'écroule de 34%, à 11 M$ aux normes Gaap. La raison de cet effondrement tient, selon Red Hat, à des changements de méthodes comptables entre les exercices 2006 et 2007. A données comparables - c'est-à-dire sans référence aux normes Gaap - le bénéfice progresserait de 34%, à 23,7 M€. Pour la suite de l'exercice, Red Hat révise ses précédentes estimations à la baisse et table désormais sur un flux de trésorerie compris entre 210 et 215 M$ (contre 225 à 235 M$ jusqu'alors). Une baisse due, selon le directeur financier Charlie Peters, aux dépenses liées à l'intégration de JBoss, acquis en avril 2006. Cette acquisition a également contraint le groupe à consacrer beaucoup de temps à la formation des forces de vente aux produits JBoss. Autant de temps non consacré à la vente effective. Mais la bourse est cruelle et n'a cure de ces explications : le titre a décroché de près de 15% à New-York.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité