L'international a porté la croissance de Wallix en 2021

Jean-Noël de Galzain, président du directoire de Wallix Group : « Ces bonnes performances s'accompagnent d'une nette amélioration de nos résultats, avec un résultat opérationnel proche de l'équilibre au second semestre 2021 ». Crédit photo : D.R.

Jean-Noël de Galzain, président du directoire de Wallix Group : « Ces bonnes performances s'accompagnent d'une nette amélioration de nos résultats, avec un résultat opérationnel proche de l'équilibre au second semestre 2021 ». Crédit photo : D.R.

Le chiffre d'affaires réalisé par Wallix hors de France a progressé de 35% sur un an. Il a permis à l'éditeur de réaliser une croissance globale de 15%, qui a elle-même contribué à diviser ses pertes par plus de deux.

La croissance de Wallix s'est poursuivie sur un rythme soutenu en 2021, accompagnée, qui plus est, d'une nette réduction des pertes. L'éditeur français de solutions de sécurisation des accès et des identités a engrangé 23,2 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, soit 15% de plus que lors de l'exercice précédent. Cette hausse d'activité associée à une stabilisation des charges d'exploitation a permis de faire passer les pertes opérationnelles à -2,9 M€, et de les diviser ainsi par 2,5 sur 12 mois. Les pertes nettes ont suivi, à peu de chose près, la même trajectoire, passant de 7,3 M€ en 2020, contre 2,95 M€ en 2021.

2 M€ de chiffre décalés à 2022

L'amélioration globale des indicateurs financiers de Wallix est notamment le fruit d'une dynamique particulièrement forte à l'international. Hors de France, les facturations ont crû de 35% à 9,2 M€, contribuant ainsi à hauteur de 40% (+6 points) aux revenus globaux de l'éditeur. L'activité a été moins porteuse dans l'Hexagone où le chiffre d'affaires ne s'est apprécié que de 5% pour atteindre 13,9 M€. Sur le marché français en particulier, la recrudescence de l'épidémie de Covid-19 en fin d'année a entraîné le report sur 2022 de grands contrats. Le montant des commandes décalées a représenté environ 2 M€. Tous territoires confondus, Wallix a gagné 44% (+581) de clients supplémentaire en 2021.

Il est important de noter que les revenus annuels récurrents de l'éditeur ont progressé de 31%. La part récurrente du chiffre d'affaires de l'entreprise s'est ainsi appréciée de 6 points à 48% en 12 mois. Quant aux facturations générées par les contrats signés en mode souscription (licences SaaS et services managés), elles sont passées de 0,8 M€ à 1,5 M€ entre 2020 et 2021.

Embauche d'un dga pour exécuter le plan stratégique

Au 31 décembre 2021, la trésorerie nette de Wallix atteignait 20,1 M€ (+0,7 M€) pour 22,6 M€ de fonds propres Dans cette configuration, la société estime disposer de l'assise financière nécessaire pour poursuivre son développement et réaliser les investissements qui nourriront sa croissance organique des prochaines années. Wallix anticipe des investissements de l'ordre de 10 M€, dont près de la moitié devrait être réalisée sur l'exercice 2022. Pour soutenir ses ambitions de développement, l'éditeur a recruté Frédéric Sarrat en tant que dga en novembre 2021. Ce dernier a pris en charge l'exécution opérationnelle du plan stratégique à l'issue duquel l'entreprise ambitionne d'atteindre les 100 M€ de chiffre d'affaires d'ici 2025.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité