La FRP2i veut mieux capitaliser sur la puissance d'achat de ses membres

L'association de revendeurs projette de créer une société commune qui permettrait à ses membres de grouper leurs achats pour obtenir de meilleures conditions commerciales. La FRP2i a également définit les bases d'un accord avec Tech Data qui permettrait à ses adhérents de faire d'importantes économies sur leurs frais de port s'il est entériné.

La Fédération des Revendeurs et Prestataires Informatiques Indépendants (FRP2i) tenait son assemblée générale samedi dernier à Orléans. L'occasion pour le bureau de l'association de présenter les projets en gestation aux 90 membres présents sur les 180 qui la composent. « Depuis un an, nous réfléchissons à mieux fédérer nos volumes d'achats pour obtenir des conditions plus avantageuses de la part des grossistes et surtout des marques », indique Emmanuel André, le président de la FRP2i. De cette réflexion, menée en concertation avec certains adhérents de la fédération, a germé l'idée de créer une seconde structure, indépendante de la FRP2I mais seulement ouverte à ses membres. Ceux qui y adhéreraient seraient tenus de réaliser un volume d'achat minimum auprès de marques et de grossistes sélectionnés. « Nous ne savions pas comment cette proposition serait reçue lors de l'assemblée générale. Finalement, l'accueil a été plutôt positif, se félicite Emmanuel André. Nous devons encore présenter le projet aux membres de la FRP2i qui n'assistaient pas à l'AG. Si suffisamment de revendeurs valident le principe, la nouvelle structure en projet pourrait voir le jour à la rentrée de septembre.»

Recentrer la FRP2i sur ses fondamentaux

De part ses statuts, la FRP2i ne peut pas mettre elle-même en oeuvre une stratégie d'achats groupés efficace. Ses membres sont en effet totalement indépendants dans le choix des marques qu'ils distribuent et des grossistes chez qui ils s'approvisionnent. De fait, si l'association de revendeurs a déjà des partenaires (Epson, Lexmark, Tech Data, Ingram Micro...) avec qui elle a négocié des conditions commerciales particulières, son incapacité à garantir des volumes d'achat limite les avantages qu'elle en retire. En outre, estime Emmanuel André, faire porter et optimiser ce type d'accords commerciaux par une nouvelle structure permettrait à la FRP2i de travailler uniquement sur ses fondamentaux. « Le propos de base de la fédération est de défendre le métier de revendeurs informatique, d'aider les professionnels indépendants et de leur proposer des formations », détaille le président de la fédération.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité