La montre Galaxy Gear de Samsung déçoit les utilisateurs

Sans suprise, la montre connectée de Samsung est bien une grosse déception pour beaucoup d'utilisateurs. Crédit photo IDG NS

Sans suprise, la montre connectée de Samsung est bien une grosse déception pour beaucoup d'utilisateurs. Crédit photo IDG NS

On ne voit pas beaucoup de sportifs arborer la Galaxy Gear depuis sa sortie. Ce n'est pas vraiment étonnant : ceux qui ont craqué pour la montre connectée de Samsung la retournent à tour de bras selon une note interne de Best Buy.

Selon un document interne de Best Buy arrivé entre les mains du site Geek.com, les employés du revendeur de matériel IT aux États-Unis s'inquiètent du volume inhabituellement élevé de retours de montres connectés Galaxy Gear qu'ils ont à traiter. Le document fuité semble suggérer que, si les commerciaux ont été très performants pour vendre la Galaxy Gear de Samsung en même temps que la Galaxy Note III, celle-ci n'a pas l'air de convaincre leurs acheteurs, vu le nombre de produits retournés. Samsung a semble-t-il comptabilisé qu'environ 30 % des montres Galaxy Gear étaient rendues et le constructeur aurait demandé aux employés de Best Buy de l'aider à faire la lumière sur les motifs de ces retours en nombre. Toujours selon ce même document, il semble également que Samsung a prévu de sortir une mise à jour logicielle qui permettra à ses autres appareils Galaxy - Note 2, Galaxy S3, Galaxy S4 et Galaxy S4 Active en particulier - de se synchroniser avec la smartwatch. Les dates de sortie de ces mises à jour varient selon l'opérateur et elles ne seront pas livrées en même temps.

Des aménagements indispensables

Il n'est pas vraiment difficile de comprendre pourquoi les consommateurs se désintéressent de la smartwatch de Samsung. Le dispositif est strictement propriétaire et fonctionne uniquement avec les produits phares de Samsung, et encore, puisque pour l'instant l'usage est limité à la Galaxy Note 3. De plus, le concept de la Galaxy Gear n'est pas abouti. La montre est trop grosse pour la plupart des poignets, et il y a peu à dire sur ses maigres fonctionnalités. Cela ne signifie pas nécessairement que les smart watches sont des produits morts nés. Cela veut simplement dire que ce que propose Samsung ne correspond pas à ce que recherchent les consommateurs.

Connaissant Samsung, le constructeur fera probablement une autre tentative l'an prochain avec un modèle différent. Mais, d'ici là, il serait peut-être judicieux de stopper les livraisons de Galaxy Gear  jusqu'à que le Sud-Coréen ait quelque chose de mieux à mettre en les mains des consommateurs.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité