La version 2018 du HP Spectre x360 13 arrive en décembre

Les derniers Spectre x360 arrievnt avec des puces Intel Whiskey Lake de 8è génération, toujours gravées en 14 nm. (Crédit Mark Hachman / IDG)

Les derniers Spectre x360 arrievnt avec des puces Intel Whiskey Lake de 8è génération, toujours gravées en 14 nm. (Crédit Mark Hachman / IDG)

Cette itération 2018 du HP Spectre repose le dernier processeur Whiskey Lake d'Intel et offre plus de 22 heures d'autonomie grâce à l'écran 1 watt, sans compter une foule de nouvelles fonctionnalités.

En raison de ses améliorations fréquentes et substantielles, le portable hybride HP Spectre x360 13 (2017) de HP a déjà remporté le prix Editor's Choice de PCWorld. Mais la mise à jour 2018 gagne encore quelques points. En effet, le dernier modèle offrirait une autonomie de 22,5 heures selon le constructeur. Il est animé par le dernier processeur Intel Whiskey Lake, comporte une dual eSIM LTE et même un bouton « kill switch » pour la webcam. Cependant, la première chose que l'on remarque sur ce laptop, c'est le design de son châssis à facette et ses coins angulaires abritant une connexion d'alimentation et un port USB-C. Sur le côté du châssis, on trouve également un petit interrupteur rouge qui désactive électriquement la webcam et supprime le pilote de Windows.

En 2017, HP a lancé deux versions du Spectre x360 13. Mais, l'excellente seconde version lancée fin 2017 marquait une étape : elle était équipée du processeur quad-core de 8e génération d'Intel. Le fondeur qualifie toujours sa dernière puce quad-core Whiskey Lake de processeur de 8e génération, à la différence près que la performance n'est plus l'indicateur clef. HP déclare que par rapport à la génération x360 précédente, l'augmentation des performances 3DMark est d'environ 13 %. Par contre, l'autonomie de la batterie fait un bond de 37 % pour atteindre les 22,5 heures ! Ce gain est dû en grande partie à l'écran de 1 watt qui parvient quand même à délivrer un maximum de 400 nits de luminosité.


Le Spectre x360 a été conçu pour des usages professionnels, avec une priorité très nette sur la durée de vie de la batterie. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Prise en main

Comme le précisent nos confrères de PCWorld, la prise en main du Spectre x360 13 (2018) a eu lieu lors de la récente présentation par HP du dernier Spectre 15 x360. Lors de l'événement, les lumières tamisées permettaient à peine de faire la différence entre les couleurs Dark Ash Silver et Poseidon Blue. Mais le métal recouvrant les angles brillait de tous ses feux. Et pour ce qui est des coins, justement, il n'y en a plus. Enfin, presque. Sur chacun des coins arrière, HP a coupé les angles pour inclure d'un côté, un bouton d'alimentation et de l'autre, un connecteur USB-C compatible Thunderbolt. Le nouveau x360 étant alimenté par USB-C, il est possible de brancher le cordon d'alimentation sur l'angle, ce qui est assez pratique, ou d'utiliser l'autre port situé sur le côté de l'appareil.


HP a élargi la grille du haut-parleur et l'a remodelé pour lui donner un rendu plus géométrique. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Selon notre confrère, ce design à facettes est un peu gratuit, le port USB-C situé sur le côté ou à l'arrière de l'ordinateur portable étant tout à fait suffisant. Mais HP a toujours voulu marquer ses produits par un élément visuel caractéristique. De ce point de vue, le design permet tout de suite d'identifier le Spectre.


Les coins arrière à pan coupé donnent au portable Spectre cet aspect à facette. On peut voir sur le côté droit du Spectre x360 13, les deux ports USB-C (avec Thunderbolt), la prise casque et le nouveau commutateur pour déconnecter la webcam. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Selon notre confrère, le Spectre x360 (2018) paraît très léger quand on le prend en main. Il est aussi très lumineux, l'écran pouvant délivrer jusqu'à 400 nits, même avec la dalle à 1 watt, ce qui est énorme. L'annonce de cette technologie était d'ailleurs l'une des plus importantes du dernier Computex. Cette dalle ultra efficace permet de réduire la dépense d'énergie d'un des composants les plus gourmands des PC. Le Spectre x360 (2018) est équipé de la même batterie 60Wh que le modèle précédent, l'augmentation spectaculaire de la durée de vie de la batterie étant essentiellement à mettre au crédit de ce écran de 1 watt très peu gourmand en énergie. Selon les responsables de HP, cette baisse de consommation offre les mêmes avantages que les puces Qualcomm Snapdragon, mais en conservant une architecture x86 traditionnelle. On attend donc avec impatience les laptops associant puce ARM et dalle 1 watt

D'après nos confrères, l'écran de ce Spectre x360 13 est à la fois lumineux et coloré. Il est également possible de choisir en option un panneau SureView, qui empêche une personne assise à droite ou à gauche de lire ce qu'il y a à l'écran, un gage supplémentaire de confidentialité. HP a également déclaré que la taille de la lunette a été rétrécie d'un peu moins de 6 %, essentiellement dans le bas de l'écran. À noter également que l'architecture thermique du Spectre x360 13 (2018) a été améliorée, ce qui ajoute un peu d'épaisseur et de poids, environ un millimètre plus épais et 22 grammes plus lourd. Si bien qu'avec son 1,3 kg, le Spectre x360 paraît robuste, sans être trop lourd.


Le stylet HP est livré avec le Spectre x360 13. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

HP a également inclus une application « Performance HP Command Center » permettant de choisir entre trois modes : performance, relax et silencieux. Nos confrères n'ont pas pu tester ces modes pour dire en quoi ils affectaient les performances et la durée de vie de la batterie, mais le mode « silencieux » fait tourner le ventilateur à une vitesse minimale ou l'éteint complètement, quand c'est possible. Là aussi, la salle de démonstration étant assez bruyante, ils n'ont pas pu juger avec précision cette fonction.

Trois autres détails distinguent le Spectre x360 13 (2018) du modèle précédent sorti en 2017. Tout d'abord, la grille du haut-parleur est plus large et percée de micro trous, ce qui, selon HP, offre une meilleure transparence acoustique par rapport aux haut-parleurs traditionnels certifiés Bang & Olufsen. Cette configuration devrait se traduire par un son plus fort et plus clair, mais nos confrères n'ont pas pu comparer entre les deux générations de portable.


Le lecteur d'empreinte digitale a retrouvé sa position classique sur le repose-main. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Améliorations en matière de protection de la vie privée et de sécurité

Seconde particularité de ce modèle : la confidentialité des webcams. Ce Spectre x360 13 (2018) a été doté d'un « kill switch » placé sur le côté droit de l'appareil. Une action sur le sélecteur rouge coupe l'alimentation électrique de la webcam. Et, si l'on ouvre le Gestionnaire des tâches de Windows tout en appuyant sur le bouton « kill switch », le pilote de la webcam disparaît de la liste des pilotes ! Il faudra tester la fonction plus avant pour savoir si cette solution est meilleure que le ThinkShutter physique que l'on trouve sur le Lenovo ThinkPad Carbon (6e génération), ou la webcam amovible du Matebook Pro X de Huawei. (Il semble que dans les trois configurations, le micro reste activé sauf si on le désactive manuellement). Le Spectre x360 est également équipé d'une caméra IR pour les logins biométriques.

Par contre, le capteur d'empreintes digitales latéral a disparu. Sur la génération précédente, HP avait fait valoir que le capteur latéral facilitait la connexion à l'ordinateur portable dans n'importe quel mode : « laptop », « tente » ou « support ». Mais HP a remis le capteur d'empreintes digitales là où la plupart des autres constructeurs de portable le placent : sur le repose-main, ce qui est plus logique.
Attention à l'autonomie

Nos confrères reconnaissent qu'ils n'ont pas pu tester toutes les caractéristiques dans le temps imparti, et notamment évaluer la puce Intel. De nouvelles fonctions comme le port eSIM dual devraient permettre une connectivité permanente, tant chez soi qu'à l'étranger, et les nouvelles capacités WiFi Gigabit devraient accélérer considérablement les téléchargements, à condition d'avoir un routeur ou un point d'accès compatible. Quant au bond spectaculaire de l'autonomie de la batterie, nos confrères font une légère réserve : dans les tests réalisés sur le HP Spectre x360 (2017) l'autonomie était de 20 % inférieure à celle revendiquée par HP. Ce qui correspondrait, pour ce modèle, à 18 heures d'autonomie, contre les 22,5 heures annoncées par le constructeur, ce qui serait tout de même très impressionnant. Attendons le test complet de nos confrères pour vérifier tout ça.

Prix, caractéristiques et spécifications

Écran : 13,3 pouces (3840x2160 pixesl) WLED ; 13,3 pouces (1920x1080) WLED équipé soit du système de protection de la vie privée HP SureView soit de HP BrightView ; protection en verre Corning Gorilla Glass NBT

CPU : Core i5-8265U1,6 GHz et Core i7-8565U à 1,6 GHz sur base Whiskey Lake

GPU : Intel HD 620

Mémoire : 8 ou 16 Go DDR4

Stockage : 256 ou 512 Go SSD

Ports : 1 port USB-A, 2 ports USB-C (Thunderbolt, charge rapide), 1 port micro/écouteurs

Sans fil : double eSIM LTE, WiFi Gigabit

Sécurité : Caméra infrarouge ; lecteur d'empreintes digitales

Batterie : 60 Wh

Châssis : Aluminium usiné CNC « Dark Ash Silver/Copper Luxe » ou « Poseidon Blue/Pale Brass ».

Dimensions : Les dimensions exactes sont inconnues, mais son épaisseur est de 14 mm et il pèse 1,3 kg. Ce modèle est donc légèrement plus épais et plus lourd que la génération précédente.

Accessoires : Ink Certified Pen (inclus) ; stylet rechargeable Spectre Tilt (en option) ; souris rechargeable Spectre Rechargeable Mouse 700 (en option)

Système d'exploitation : Windows 10

Prix : À partir de 1150 euros HT

Livraison : Décembre

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité