LDLC passe dans le rouge et négocie le rachat d'ACTI MAC

LDLC a ouvert trois nouvelles boutiques, à Chanteloup-en-Brie, Laval et Pontarlier entre les 26 octobre et 4 novembre derniers. Crédit photo : D.R.

LDLC a ouvert trois nouvelles boutiques, à Chanteloup-en-Brie, Laval et Pontarlier entre les 26 octobre et 4 novembre derniers. Crédit photo : D.R.

Le résultat d'exploitation et le résultat net semestriels de LDLC sont passés en territoire négatif d'environ 2 M€ chacun. Le distributeur a profité de la publication de son bilan sur 6 mois pour annoncer son intention de racheter le revendeur Apple ACTI MAC.

Les résultats complets du lyonnais LDLC pour son premier semestre 2022-2023 montrent que la forte baisse de ses revenus a contribué à une détérioration encore plus importante de sa rentabilité. Entre le 1er avril et le 30 septembre derniers, le groupe de distribution multicanal de produits high tech a vu sa marge brute régresser à 51 M€, soit 20,1 % de son chiffre d'affaires contre 23,1 % un an plus tôt. Ce recul, conjugué à la baisse d'activité et à un modèle d'affaires à charges fixes, a débouché sur une fonte de l'excèdent brut d'exploitation de 28 M€ à 2,3 M€. De son côté, le résultat d'exploitation est passé en territoire négatif à -2,2 M€, alors qu'il atteignait 30,7 M€ au premier semestre de l'exercice précédent. Finalement, le résultat net s'affiche en retrait de 20,2 M€ à -1,9 M€.  

Une 75ème boutique ouverte en novembre

Ces résultats ont été réalisés sur la base d'un chiffre d'affaires semestriel de 253,9 M€, en baisse de 23,9% d'une année sur l'autre.  Comme pour d'autres spécialiste du négoce high tech, cette baisse de facturations acte la fin de l'effet positif de la pandémie de Covid-19 sur les ventes de LDLC. Les revenus du distributeur ont particulièrement reculé sur le segment grand public (-29,6% à 166,4 M€). Pour remettre cette branche d'activité sur les rails de la croissance, LDLC mise notamment sur l'extension de son réseau de boutiques qui en compte 75 depuis l'ouverture d'un magasin à Pontarlier (25) le 4 novembre. Le passage en phase pleinement opérationnelle du nouvel entrepôt de St Quentin-Fallavier (38) d'ici la fin de l'exercice soutiendra l'élargissement du nombre de magasins et l'activité globale du groupe.

Racheter ACTI MAC pour donner un coup de fouet au BtoB

Également en souffrance, mais dans une moindre mesure, les ventes de LDLC aux professionnels ont baissé de 11,4 % à 81,1 M€ au premier semestre. Elles pourraient bénéficier prochainement d'un coup de fouet si les négociations exclusives entamées en vue du rachat du revendeur et prestataire de services ACTI MAC aboutissaient. Ce distributeur Apple, qui cible les particuliers et les professionnels, dispose de 5 boutiques dont cinq certifiées Apple Premium Reseller. Il emploie un effectif d'une soixantaine de personne et a réalisé 42 M€ de chiffre d'affaires lors de son dernier exercice annuel. LDLC indique qu'un accord pourrait intervenir dans les quatre prochains mois.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité