Le 14 janvier, Microsoft arrête aussi de vendre Security Essentials

L'antivirus maison de Microsoft, Security Essentials, ne bénéficiera plus de mise à jour le 14 janvier 2020. (Crédit Photo : DR)

L'antivirus maison de Microsoft, Security Essentials, ne bénéficiera plus de mise à jour le 14 janvier 2020. (Crédit Photo : DR)

Le 14 janvier, date de fin du support de Windows 7, Microsoft cessera également de livrer des signatures de malwares pour son antivirus maison Security Essentials.

Dans cinq semaines, après la mise à la retraite de Windows 7, Microsoft ne livrera plus de signatures de logiciels malveillants pour son logiciel Security Essentials. « Après le 14 janvier 2020, les machines sous Windows 7 ne seront plus protégées par MSE (Microsoft Security Essentials) », a ainsi déclaré l'éditeur dans un document de support essentiellement destiné à rappeler que les mises à jour de sécurité étendues (ESU) étaient réservées aux entreprises. « MSE est spécifique à Windows 7 et son cycle de vie est soumis au même calendrier de support que le système d'exploitation ».

Lancé en 2008, le programme antivirus (AV) gratuit de Windows 7 était à l'origine réservé au grand public. Cependant, en 2010, Microsoft a ouvert l'achat de licences MSE aux petites entreprises, celles ayant moins de 10 PC. Deux ans plus tard, avec le lancement de Windows 8, Microsoft Security Essentials a été remplacé par Windows Defender. Depuis, Defender a été intégré à chaque version de l'OS, Windows 10 compris. Mais Windows 7 a conservé MSE.

Des risques pour les PME

Nos confrères de Computerworld ont pensé que Microsoft continuerait à livrer des mises à jour pour MSE, même après la fin du support de Windows 7 fixée au 14 janvier. Il y a cinq ans, Microsoft, avait continué à livrer des mises à jour de signatures de malwares pour les Security Essentials de Windows XP plusieurs mois après la mise à la retraite de l'ancien OS en avril 2014. Mais nos confrères ont sans doute omis de considérer qu'en 2014, MSE comptait beaucoup d'utilisateurs. Surtout, les utilisateurs de Windows 7 pouvaient aussi utiliser les Security Essentials et Microsoft devait encore produire des mises à jour de signatures MSE pour Windows 7. Pousser les mêmes mises à jour vers XP ne représentait pas un travail supplémentaire pour l'éditeur. Aujourd'hui, la situation est différente : la fin du support de Windows 7 signe aussi la fin du parcours de MSE.

Néanmoins, Microsoft aurait intérêt à poursuivre la mise jour de MSE pour Windows 7 après le 14 janvier. Les systèmes non protégés menacent l'écosystème Windows dans son ensemble. Un PC Windows 7 compromis peut permettre à des pirates d'attaquer plusieurs autres machines sur le même réseau, comme les réseaux des petites entreprises. On peut supposer que Microsoft a pris ce risque en compte et que l'éditeur préfère inciter ses utilisateurs à passer sous Windows 10.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité