Le cloud dynamise les résultats de Microsoft au 1er trimestre 2019

Azure est l'un des produits ayant enregistré la plus forte croissance ces trois derniers mois chez Microsoft. (Crédit : efes, Pixabay)

Azure est l'un des produits ayant enregistré la plus forte croissance ces trois derniers mois chez Microsoft. (Crédit : efes, Pixabay)

Microsoft a dévoilé ses résultats pour le troisième trimestre de son année fiscale 2018-2019, clôturé le 31 mars. S'élevant à 30,6 Md$, le chiffre d'affaires de la firme est notamment propulsé par une forte croissance des activités cloud pour les entreprises.

Le moral est au beau fixe du côté de Microsoft. Dans ses résultats du troisième trimestre de l'exercice fiscal 2018-2019, la firme de Redmond a dévoilé un chiffre d'affaires de 30,6 Md$, en progression de 16 % (à taux de change constant et par rapport à la même époque un an plus tôt, comme tous les pourcentages qui suivent). Le résultat opérationnel de la firme s'élève à 10,3 Md$, soit une croissance de 27 %, et son résultat net, à 8,8 Md$ (+20 %). Ces chiffres très positifs le sont notamment grâce à un secteur d'activité très porteur pour Microsoft, et pour l'industrie en général : le cloud.

« La demande pour nos offres cloud a fait grimper les revenus de l'ensemble de ce segment à 9,6 Md$ ce trimestre, en hausse de 41 % par rapport à l'année dernière », a déclaré Amy Hood, vice-présidente et directrice financière de Microsoft. Le chiffre d'affaires des produits de bureautique on-premise et dans le cloud, en augmentation de 14 %, a ainsi été boosté en particulier par la croissance de 31 % des revenus liés à Office 365. L'activité cloud pour entreprises (serveurs, services et Azure) a rapporté 9,7 Md$ à Microsoft, en progression de 24 %. Cela inclue les produits serveurs et services cloud (+29 %). Les ventes du business Azure ont quant à elles bondi de 75 %.

25 % de croissance pour la gamme Surface

Les produits liés au secteur « Productivité et processus d'affaires », qui réunit les offres commerciales comme Office (365 ou sur site), Skype for business ou Teams, mais aussi LinkedIn, ont permis à Microsoft de récupérer 10,2 Md$, un résultat en hausse de 15 %. Le chiffre d'affaires du troisième et dernier segment d'activité, l'informatique personnelle, s'élève enfin à 10,7 Md$, en progression de 9 %. On y retrouve Windows, le matériel, les jeux vidéo et le moteur de recherche Bing. A noter une belle croissance des produits de la gamme Surface, dont les résultats progressent de 25 % par rapport à T3 2017-2018.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité