Le français Wimi obtient 1,2 M€ pour accélerer les ventes de son service collaboratif

Wimi propose une variété de fonctions collaboratives, partage de documents et gestion de projet allant du chat de groupe, à la webconférence en passant par des diagrammes de Gantt. (crédit : D.R.)

Wimi propose une variété de fonctions collaboratives, partage de documents et gestion de projet allant du chat de groupe, à la webconférence en passant par des diagrammes de Gantt. (crédit : D.R.)

Spécialisé dans les solutions collaboratives, partage de documents et gestion de projets SaaS, l'éditeur français Wimi a contracté un emprunt de 700 000 euros notamment auprès de BPI via un prêt à l'innovation, et injecté à son capital 500 000 euros en prise de participation par des business angels privés. Objectif : accélérer son développement en France où il compte parmi ses clients Total, Sephora ou encore la métropole du Grand Nancy.

Créé en 2010, l'éditeur français Wimi propose des solutions de collaboration, partage et échange de documents et gestion de projets en SaaS. Installée à Paris - mais disposant d'un bureau à San Francisco - la société compte aujourd'hui plus de 100 000 utilisateurs et compte parmi ses clients Total, Sephora, Groupama Asset Management, la région Corse ou encore le Conseil général des Hautes-Pyréenées, la métropole du Grand Nancy ou encore des hôpitaux de l'APHP.

Afin de donner un coup de fouet à son développement, l'entreprise a annoncé une opération de financement mêlant mix equity et dette. « Nous avons contracté de la dette pour 700 000 euros auprès d'un pool mené par BPI avec un prêt à l'innovation notamment, et levé 500 000 euros auprès de business angels, d'investisseurs privés et de family office qui permet de donner un accélérateur de croissance », nous a expliqué Antoine Duboscq, président de Wimi.

Un hébergement chez Online.net pour le mode SaaS

Cet apport financier va permettre à Wimi d'accroître son développement à la fois marché, principalement en France auprès de ses trois segments cibles (PME, grands groupes et secteur public), mais également produit. « On sent une inflexion sur la transformation digitale et le besoin de sécuriser de bout en bout les projets sensibles c'est pourquoi on a lancé notre offre Wimi Armoured », poursuit Antoine Duboscq. Cette plateforme, qui propose notamment du chiffrement de bout en bout, de l'authentification multi-facteurs et du SSO, est proposée à la fois on-premise, sur serveurs dédiés infogérés ou bien en mode SaaS via un hébergement assuré en région parisienne chez Online.net.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité