Le marché des PC repart à la hausse porté par les Chromebook

Lenovo est pointé à la première place du marché des PC selon les trois cabinets d'études spécialisés (Canalys, Gartner et IDC). Crédit Lenovo

Lenovo est pointé à la première place du marché des PC selon les trois cabinets d'études spécialisés (Canalys, Gartner et IDC). Crédit Lenovo

Selon les dernières études des cabinets Gartner et IDC remontent que les Chromebook arrivent à faire la différence sur le marché des PC.

Les terminaux fonctionnants sous Chrome OS ont été mis en évidence comme l'un des "points lumineux" du marché mondial des PC au cours du troisième trimestre 2020, dans un contexte de croissance globale plus ou moins forte. Les performances du marché mondial des PC au troisième trimestre ont montré que les Chromebook se distinguent des autres produits dans des analyses distinctes des sociétés de recherche Gartner et IDC. La dernière analyse de Gartner sur les livraisons de Chromebook a noté une croissance de 90 % d'une année sur l'autre au cours du trimestre, le cabinet d'études affirmant que la hausse est due à l'apprentissage à distance, en particulier sur le marché de l'éducation aux États-Unis. 

 Sur ce qu'il considère comme le marché des PC traditionnels - qui comprend les PC de bureau, les ordinateurs portables et les terminaux ultramobiles haut de gamme comme les Microsoft Surface - Gartner a vu le marché croître de 3,6 % en glissement annuel au cours du trimestre, pour atteindre 71,4 millions d'unités expédiées. 

Retour en force des Chromebook Toutefois, si l'on prend en considération les ordinateurs portables animés par Chrome OS sur le marché des PC, la croissance combinée au troisième trimestre a atteint 9 %, les Chromebook représentant environ 11 % du marché fusionné. "Ce trimestre a connu la plus forte demande de PC grand public que Gartner ait connu en cinq ans", a déclaré Mikako Kitagawa, directeur de recherche chez Gartner. "Le marché des PC professionnels a connu une dynamique plus prudente ce trimestre. Les entreprises ont continué à acheter des PC pour le travail à distance, mais l'accent a été mis sur l'optimisation des coûts plutôt que sur l'achat urgent d'appareils

Cependant, les dépenses des entreprises sont restées fortes là où les financements publics pour l'enseignement à distance et le travail à distance ont alimenté les achats d
e terminaux, comme aux États-Unis et au Japon". En France, la région Ile de France a par exemple commandé des PC ultraportables pour équiper les lycéens et faire face à un nouveau confinement.  Lors de sa conférence de presse de rentrée, la présidente de la région, Valérie Pécresse, a indiqué : " La crise du Covid-19 a renforcé la fracture numérique au sein de notre territoire. Durant le confinement, on a vu que des jeunes n'avaient que leurs téléphones portables pour rester en contact avec leur lycée. Les élèves doivent être en capacité de télétravailler s'ils en ont besoin. On a donc pris la décision de leur offrir un ordinateur. Seuls les parents pourront s'y opposer s'ils le souhaitent ". 340 000 ordinateurs et tablettes ont été commandé à l'entreprise francilienne Unowhy pour un coût total de 180 M€.  Les terminaux sont assemblés en France dans l'usine Éolane à Montceau-les-Mines.

Ventes les plus importantes depuis 10 ans
Entre-temps, dans les résultats préliminaires de son rapport trimestriel mondial de suivi des périphériques informatiques personnels pour le troisième trimestre, IDC affirme que le marché des PC traditionnels - qui comprend les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables et les stations de travail - a augmenté de 14,6 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 81,3 millions d'unités. "La demande des consommateurs et la demande institutionnelle ont atteint des niveaux records dans certains cas", a déclaré Jitesh Ubrani, directeur de recherche pour le programme Mobile Device Trackers d'IDC. "Les jeux, les ordinateurs portables ChromeOS et, dans certains cas, les ordinateurs portables compatibles avec modem ont tous été des points positifs au cours du trimestre". Outre le fait que les deux cabinets d'études ont mis en avant les ventes de Chromebook, le sentiment de pénurie de composants a également été unanime, l'analyse d'IDC allant jusqu'à dire que cela a fait perdre des opportunités à de nombreux fournisseurs. "Si le marché n'avait pas été entravé par la pénurie de composants, les expéditions d'ordinateurs portables auraient augmenté encore plus au cours du troisième trimestre, car l'appétit du marché n'était pas encore satisfait", a déclaré M. Ubrani. 

Ces analyses font suite aux recherches de Canalys pour le trimestre, qui n'a pas inclus les Chromebook dans ses résultats. Il affirme cependant que les expéditions mondiales de PC ont atteint leur plus haut niveau depuis 10 ans au cours du troisième trimestre, le travail à distance entraînant une forte hausse de la demande d'ordinateurs portables et de portables. "Les vendeurs, la chaîne d'approvisionnement et le canal ont maintenant eu le temps de trouver leurs marques et d'allouer des ressources à l'approvisionnement en ordinateurs portables, qui continuent de faire l'objet d'une demande massive de la part des entreprises et des consommateurs", a déclaré Ishan Dutt, analyste chez Canalys"Après avoir donné la priorité aux marchés de grande valeur et aux gros clients au cours du deuxième trimestre, les fournisseurs ont maintenant pu se concentrer sur l'approvisionnement d'un plus grand nombre de pays ainsi que sur les PME [petites et moyennes entreprises] qui ont éprouvé des difficultés à sécuriser leurs appareils au début de l'année".  

Les trois cabinets d'études (Canalys, Gartner et IDC) sont arrivés à la conclusion que Lenovo était le premier vendeur de PC pour les livraisons au cours du trimestre, suivi par HP, Dell, Apple et ensuite Acer. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité