Le PNF enquête pour soupçons de favoritisme autour de la maintenance de TousAntiCovid

Le coût du SAV de TousAntiCovid (ex StopCovid) fait l'objet d'une enquête préliminaire de la part du Parquet national financier. (Crédit Photo: DR)

Le coût du SAV de TousAntiCovid (ex StopCovid) fait l'objet d'une enquête préliminaire de la part du Parquet national financier. (Crédit Photo: DR)

Suite au signalement d'Anticor, le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour favoritisme sur la maintenance de l'application TousAntiCovid. Ce marché dans les mains de 3DS Outscale aurait dû faire l'objet d'un appel d'offres.

Décidément l'application TousAntiCovid n'est jamais avare d'une polémique. Selon l'AFP, le parquet national financier (PNF) a ouvert en septembre dernier une enquête préliminaire pour favoritisme. Ce déclenchement fait suite à un signalement en juin 2020 auprès du procureur de la République par l'association Anticor. Cette dernière souligne l'absence d'appel d'offres pour le contrat de maintenance de l'application qui s'appelait encore à l'époque StopCovid. Ce contrat a été attribué à 3DS Outscale, filiale cloud de Dasssault Systems. En mars dernier, l'association avait franchi une autre étape en portant plainte devant la Cour de Justice de la République pour favoritisme. Mais cette plainte avait été classée par la CJR.

Dans le viseur d'Anticor, il y a le coût de maintenance de l'application TousAntiCovid qui justifie le fait pour le gouvernement de procéder à un appel d'offres pour les marchés de fournitures et de services. Selon les règles de la commande publique, ce montant est fixé à 139 000 euros HT. Dans son communiqué, l'association constate que l'application a coûté bien plus cher à l'Etat. « Les licences (69 676 € TTC/an), le support utilisateur (720 000€ TTC/an), l'animation du déploiement (432 000€ TTC/an), l'hébergement (576 000€ TTC/an) ainsi que la campagne de communication (2 793 000€ TTC/an) constitueraient désormais un marché d'un montant total de 6,5 millions euros TTC, passé sans appel d'offres, en méconnaissance du code de la commande publique »

Pointé du doigt, 3DS Outscale n'a pas souhaité faire de commentaires en renvoyant vers le secrétariat d'Etat au numérique. Sollicité aussi pour réagir à l'ouverture de l'enquête, le cabinet de Cédric O n'a pas répondu au moment de la rédaction de l'article. Pour rappel, l'application TousAntiCovid a été téléchargée plus de 16 millions de fois et devrait dans les prochains jours devenir le pass sanitaire pour certaines activités.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité