Le prix des disques SSD devrait baisser de 10% avant la fin d'année

Une des raisons principales de la baisse des prix du SSD dans les prochains mois est la surproduction des fournisseurs comparé à la demande. (Crédit : Intel)

Une des raisons principales de la baisse des prix du SSD dans les prochains mois est la surproduction des fournisseurs comparé à la demande. (Crédit : Intel)

D'après le cabinet d'études DRAMeXchange, le prix de vente des disques SSD devrait chuter de 10% entre le troisième et quatrième trimestre. Cette baisse se maintiendrait même jusqu'à la fin du premier semestre 2019, au moins.

Si vous cherchez des SSD pour vos serveurs, un conseil : attendez un peu. DRAMeXchange, une division du cabinet d'études TrendForce qui suit ce secteur, estime en effet que les conditions sont favorables à une baisse des prix dans les mois à venir. Ainsi, entre le troisième et le quatrième trimestre, les prix de vente moyens de la mémoire flash NAND devraient baisser d'environ 10%.

Habituellement, le troisième trimestre est la période où la demande est la plus forte car les équipementiers accélèrent la fabrication pour la période de Noël. Mais la croissance de la demande sur le marché a été plus faible que prévu. Dans le même temps, l'offre de 3D-NAND Flash continue de se développer.

Trop d'offres pour une demande constante

D'autres raisons expliquent cette baisse surprise. D'abord les ventes de terminaux. Les expéditions de smartphones devraient rester stables cette année et la croissance des livraisons d'ordinateurs portables devrait ralentir au deuxième semestre parce que les ventes de PC ont été très fortes pour la première moitié de l'année.

Ensuite, la concurrence est très intense sur le marché des disques SSD. Bien qu'il y ait une demande constante côté serveur, trop de fournisseurs interviennent sur ce segment et c'est donc le consommateur qui y gagne. Enfin, les pourvoyeurs de Flash NAND ont augmenté leurs prévisions de production en augmentant leur capacité de production et en améliorant les taux de rendement de la 3D-NAND à 64/72 couches. Ils font également un grand pas en avant dans la 3D-NAND à 96 couches pour proposer des disques de plus grande capacité.

De l'art de la patience

Tous ces facteurs laissent entendre à DRAMeXchange que les prix vont baisser et se maintenir à la baisse jusqu'à la fin de l'année. Le cabinet d'études va même jusqu'à étendre cette prédiction au premier semestre 2019. Toujours à cause de la surproduction des fournisseurs. La patience est de mise donc, d'autant plus que les avancées dans le secteur des SSD d'entreprise sont nombreuses. Western Digital vient d'annoncer son premier disque NVMe, et d'autres fournisseurs proposent également des disques NVMe sur le marché. Ces lecteurs sont beaucoup plus flexibles en termes de scénarios d'utilisation et valent la peine d'attendre, surtout s'ils sont moins chers.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité