Le télétravail a fait monter les salariés en compétence dans le numérique

Selon l’enquête Gartner, plus de la moitié des télétravailleurs ont eu recours à des terminaux personnels et des applications non validées par l’employeur.

Selon l’enquête Gartner, plus de la moitié des télétravailleurs ont eu recours à des terminaux personnels et des applications non validées par l’employeur.

Une enquête réalisée par le cabinet de recherche Gartner fin 2020 révèle que le télétravail a favorisé une montée en compétence des salariés sur les outils numériques. Les DSI doivent toutefois veiller à ne laisser personne au bord du chemin, en accompagnant les changements.

Le travail à distance induit par la pandémie de Covid-19 a eu un très fort impact sur la transformation numérique, au point d'obliger les entreprises à réaliser leurs projets avec cinq ans d'avance, au moins. Selon le cabinet d'analystes Gartner, l'impact durable du travail à distance a entraîné une réévaluation de l'infrastructure IT et réorienté les acheteurs d'IT vers des capacités qui permettent le travail en tout lieu. « Jusqu'en 2024, les entreprises seront obligées d'avancer de cinq ans au moins leurs plans de transformation numérique », a déclaré Ranjit Atwal, directeur de recherche senior chez Gartner. « Ces projets devront s'adapter à un monde post-Covid dans lequel l'adoption du travail à distance et des points de contact numériques sera nettement plus importante ».

Bien entendu, les produits et services numériques devraient également jouer un rôle important dans les efforts de transformation numérique des entreprises. Selon Gartner, dans le climat commercial actuel, les projets stratégiques à long terme devront concerner en priorité et en continu les implementations de technologies distantes ainsi que de nouvelles technologies comme l'hyperautomatisation, l'intelligence artificielle (IA) et les technologies de collaboration, de façon à proposer des choix de localisation plus flexibles aux différents acteurs professionnels. Le rôle du cloud, déjà largement documenté, dans les modalités de transformation des entreprises reste important, et assurera encore aux fournisseurs de cloud de toutes sortes une croissance exceptionnelle. Gartner prévoit qu'en 2021, les dépenses mondiales des utilisateurs finaux en services de cloud public augmenteront de 23,1 %, les entreprises continuant à privilégier les applications délivrées dans le cloud, notamment les logiciels en tant que service (SaaS).

Plus de collaboratif

Sans surprise, dans les offres SaaS au sens large, les outils sociaux et de collaboration resteront un « must have » pour les entreprises. En 2021, le marché mondial des logiciels sociaux et de collaboration devraient augmenter de 17,1 %. De même, les ventes de PC et de tablettes devraient continuer à augmenter, la pénurie d'approvisionnement ayant pesé sur la croissance du fait des blocages provoqués par la pandémie étant désormais dépassée. Comme le fait remarquer Gartner, le travail hybride va continuer à alimenter la demande de PC et de tablette, autant sur les marchés professionnels que grand public. Pour la première fois dans l'histoire, en 2021, les livraisons de PC et de tablettes devraient dépasser les 500 millions d'unités. En termes de connectivité, de nombreuses entreprises ont dû changer et adapter leurs approches IT pour assurer la continuité des activités de leurs travailleurs distants. Selon le cabinet d'analystes, d'ici à 2024, au moins 40 % de l'accès à distance sera desservie principalement par un accès réseau zero trust (Zero Trust Network Access, ZTNA), contre moins de 5 % à la fin de l'année 2020.

Parallèlement à ces prévisions en matière de transformation numérique, le cabinet d'analystes estime que 51 % de tous les employés du savoir dans le monde travailleront à distance d'ici à la fin de 2021, contre 27 % en 2019. D'après la définition de Gartner, les travailleurs du savoir sont ceux qui exercent des professions qui demandent beaucoup de connaissances, comme les écrivains, les comptables ou les ingénieurs. De la même manière, pour Gartner, le travailleur distant est un employé qui travaille hors du site de son entreprise, de son administration ou de son client au moins une journée complète par semaine - il est aussi appelé travailleur hybride - ou entièrement à domicile. Le cabinet d'analystes estime que les travailleurs distants représenteront 32 % de la totalité des employés dans le monde d'ici à la fin 2021, contre 17 % en 2019. « La main-d'oeuvre hybride est l'avenir du travail, les travailleurs distants et sur site offrant tous deux aux employeurs une solution pour optimiser les besoins en main-d'oeuvre », a déclaré Ranjit Atwal.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité