Lenovo passe aussi à la QLC sur ses baies ThinkSystem

Les baies ThinkSystem DG exploitent des composants NAND flash QLC (Quad-level Cell) pour des performances en IOP 6 fois plus supérieures à celles des sous-systèmes de stockage équipés de disques durs. (Crédit Lenovo)

Les baies ThinkSystem DG exploitent des composants NAND flash QLC (Quad-level Cell) pour des performances en IOP 6 fois plus supérieures à celles des sous-systèmes de stockage équipés de disques durs. (Crédit Lenovo)

Selon Lenovo, ces baies de stockage d'entreprise ThinkSystem (SAN et NAS) ont été conçues pour des tâches à haute performance comme les charges de travail IA.

L'IA n'est rien si elle ne peut traiter de gros volumes de données, d'où la nécessité d'un stockage à grande vitesse et à haute capacité. Lenovo est le dernier fournisseur à proposer des systèmes de stockage (SAN et NAS) optimisés pour les charges de travail d'IA d'entreprise associant lecture intensive et grands ensembles de données. Les dernières baies de stockage d'entreprise ThinkSystem DG de Lenovo combinent un stockage all-flash avec des composants QLC (quad-level cell), autant dire le stockage flash le plus dense qui soit. Selon Lenovo, les performances de ces baies sont jusqu'à six fois plus rapides pour un coût jusqu'à 50 % inférieur à celui des baies reposant sur des disques durs. Destinée aux PME, la ThinkSystem DM3010H offre une meilleure évolutivité et une plus grande souplesse, de sorte que, selon le chinois, elle peut répondre à des charges de travail variées, y compris les services de fichiers, la virtualisation, la sauvegarde et l'archivage et d'autres applications d'E/S. Précisons, que ces deux plateformes reposent sur une base NetApp, suite à l'accord OEM conclu en 2018 entre les deux entreprises.

Embrasser le cloud hybride avec Azure Une troisième gamme comprend les serveurs ThinkAgile SXM4600 et SXM6600, spécialement conçus pour Microsoft Azure Stack. Cette version sur site du service cloud de l'éditeur de Redmond permet aux entreprises d'exécuter Azure dans leurs propres datacenters et de déplacer de manière transparente les applications et les données entre leurs systèmes et le service cloud. Selon Lenovo, ces systèmes ThinkAgile peuvent améliorer jusqu'à 183 % les performances des bases de données transactionnelles et consolider jusqu'à 3 fois, les applications Microsoft. Les solutions SXM sont telles qu'elles permettent une gestion complète du cycle de vie en même temps qu'une intégration Azure. Ces baies sont disponibles dès à présent, soit à l'achat, soit selon une facturation à l'usage, via l'infrastructure en tant que service TruScale de Lenovo.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité